Christian Coulon
@ J. Rambaud / GrandLyon

Lyon 8e : 15 à 30 policiers supplémentaires en septembre

Christian Coulon, le maire du 8e arrondissement, "accueille avec satisfaction" le déploiement de la police de sécurité du quotidien, à Mermoz, dès septembre, qui permettra de renforcer les effectifs.

La police de sécurité du quotidien (PSQ), proposée par Gérard Collomb, va être déployée en France dès septembre. Dans le Rhône, ce sont les quartiers Mermoz, à Lyon (8e), et les Minguettes, à Vénissieux, qui vont être renforcés.

Le maire du 8e, Christian Coulon, se réjouit "d’une augmentation des effectifs (entre 15 et 30 agents de plus) bénéfique à tous", dans son arrondissement. Sélectionné parmi les 30 quartiers-tests en France, Mermoz mettra son dispositif en place en septembre.

L'élu PS annonce également "la création d’une brigade spécialisée de terrain". Selon lui, celle-ci "renforcera la gestion des troubles du voisinage et le traitement des petits délits, qui pèsent sur la tranquillité de nos concitoyens".

"Un renfort en termes d'effectifs et de moyens"

La PSQ ne se veut pas uniquement répressive, le but étant de renforcer le lien entre les habitants et les forces de l'ordre. Sur ce point, Christian Coulon est optimiste : "Ces annonces nous permettent de croire au raffermissement du dialogue et de la confiance entre les citoyens et nos forces de l’ordre."

Bien accueillie par la mairie du 8e arrondissement, l'expérimentation de la police de sécurité du quotidien le serait également par les policiers, selon Christian Coulon : "Ces mesures répondent au malaise exprimé par nos policiers, en leur garantissant un renfort en termes d’effectifs et de moyens, et en contribuant à un recentrage sur leur cœur de métier."

à lire également
des cuilleres dans une crèche
Cinq parents de Vénissieux ont engagé des poursuites devant la justice administrative face à la mairie. En cause : le changement du règlement de la crèche de leurs enfants qui imposent de servir tous les plats au menu, y compris la viande. Sans juger sur le fond, le tribunal leur a donné raison. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut