Incidents place Bellecour à Lyon après la finale de coupe du monde France-Croatie © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Lyon : 30 interpellations durant la fête de la victoire des Bleus

Trente personnes ont été arrêtées ce dimanche soir à Lyon et 18 d’entre elles ont été placées en garde à vue durant les festivités de la victoire de l’équipe de France lors de la finale de la coupe du monde de football.

Comme nous l'écrivons ce matin, malgré la fête après la victoire de l'équipe de France de football, de nombreux incidents ont eu lieu en ville autour de la place Bellecour. “Une centaine de jeunes gens ont pris à partie les forces de l’ordre en lançant des projectiles et ont dégradé le mobilier urbain (panneau) et ont incendié des poubelles. Certains ont tenté de s’attaquer à des commerces de centre-ville. Un magasin de vêtements a été dévalisé et des vitrines ont été cassées dans un grand magasin et un commerce d’articles de jardin alors que les forces de l’ordre ont réussi à protéger d’autres magasins visés par les casseurs, dont un magasin d’électroménager et un autre de luxe”, écrit la préfecture dans un communiqué. 30 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. 18 d’entre elles ont été interpellées pour vols par effraction. En tout, 13 véhicules ont été incendiés et 8 par propagation.

La préfecture indique que “l’objectif des forces de l’ordre a visé à distinguer le public qui faisait la fête et les casseurs et à disperser puis à interpeller ceux-ci”. Les services de l'état expliquent avoir essayé “d'éviter une panique au milieu de la foule ou de blesser des passants en intervenant directement sur les casseurs”. “Les forces de l’ordre ont aussi eu beaucoup de difficulté à avancer parmi la foule et la circulation automobile très denses, notamment sur les quais. Les principales interpellations ont eu lieu au milieu de la nuit alors que la foule en liesse s’était dispersée”, ajoute la préfecture. Concernant les effectifs engagés, un escadron de gendarmes mobiles et des renforts de CRS ont complété le dispositif en portant à 360 le nombre de forces de l’ordre dans le cœur de ville durant la soirée. Durant les affrontements, 11 policiers ont été légèrement blessés .

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut