Lyon, 2e ville de France où les prix ont le plus augmenté en 2010

En 2010, l’immobilier est sorti de crise. 11 quartiers sur 28 se négocient à plus de 3000 euros le m2 pour les appartements anciens, selon l'étude annuelle des notaires rendue publique ce lundi. C'est Gare de Vaise qui s'est le plus renchéri (+ 16,5 %).

Vent de reprise à Lyon. Après une année de déprime (2009) où ils avaient reculé de 4,8 %, les prix des appartements anciens ont progressé de 8,1 % en 2010, selon l'étude annuelle du notariat rendue publique ce lundi. "C'est une reprise significative, la plus forte de province", souligne Me Alain Bénard. Évidemment la comparaison avec Paris n'est pas possible, où l'immobilier a bondi de 17,4 %. Mais cotée en moyenne à 2879 euros le m2, la cité des Gaules s'affirme comme la 2e ville la plus chère de province, après Nice (3578 euros le m2).

"Une vente sur 4 se fait à plus de 3300 euros le m2", constate le notaire. On retrouve en tête du palmarès Tête d'Or-Saxe (3524 euros le m2), Presqu'Ile (3336 euros le m2) et Brotteaux (3320 euros le m2). En 2009, 25 quartiers sur 28 avaient plongé. L'an dernier, ils se sont tous renchéris, sauf Gorge-de-Loup. On notera le boom de Charlemagne (+ 16,3 %), meilleure progression sur 5 ans (+37 %). Porté par Confluence, le quartier change radicalement d'image et de catégorie. Lacassagne se hisse dans le tiers supérieur du peloton, profitant sans doute de l'excellente desserte de la garde de la Part-Dieu. Mais le secteur qui s'est le plus valorisé l'an dernier fut gare de Vaise (+ 16,5 %), desservi par le métro, proche des autoroutes et offrant une petite vie de quartier.

En revanche, certains coins excentrés comme St-Irénée, St-Rambert ou Gerland stagnent, et Gorge-de-Loup n'est pas sorti de la crise. En 2009, seuls deux secteurs étaient cotés à plus de 3000 euros le m2. L'an dernier, ils étaient onze à dépasser ce seuil. Alors Lyon renoue-t-elle avec ses années de fièvre ? "On revient juste aux niveaux de 2007/2008", note Me Alain Bénard. Et certains professionnels notent une décélération de la hausse des prix et une baisse du nombre de ventes.

Retrouver la cote des 28 quartiers de Lyon, dans le dossier immobilier du prochain numéro de Lyon Capitale, en vente à partir de ce vendredi chez votre marchand de journaux

à lire également
Ynfluences Square – Lyon, Confluence © Tim Douet
Si la Confluence attire tous les regards, Gerland, Vaise ou encore le Carré de Soie sont le théâtre d’importants programmes immobiliers. Prisés des nouveaux arrivants, ces quartiers autrefois peu attirants sont-ils devenus de bons placements ? Pierre-Yves Desgoutte, directeur commercial chez BPD Marignan, explique pourquoi il en est convaincu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut