Lyon 2030
Article payant

Lyon 2030, transports en commun : la baguette magique du tramway

Enquête (2/7). La ville rêvée des écologistes (tout ne va pas vous plaire). Notre série sur les grandes tendances de la métropole de Lyon à horizon 2030 s'intéresse, aujourd’hui, aux transports en commun et à une politique du Sytral tournée vers le tram.

Les écologistes ont un faible pour le tramway. D’ici 2026, ils vont lancer quatre nouvelles lignes à Villeurbanne, Saint-Fons, Vaulx-en-Velin et dans le cœur de Lyon. Les écologistes prévoient toujours de faire passer un tramway devant l’Hôtel-Dieu puis de le raccorder à la ligne T1 en direction de la Part-Dieu. Un aménagement qui réduira le nombre de voies automobiles sur le quai Gailleton. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les écologistes plébiscitent le tramway. Il empiète sur la place accordée à la voiture, permet de déplacer plus de voyageurs qu’un bus et est beaucoup moins coûteux et chronophage que le métro. Ces quatre lignes devraient être réalisées durant le mandat. Pour le téléphérique, la cause semble moins entendue. Les écologistes se sont empêtrés dans leur volonté de tester ce mode de transport entre la Confluence et Francheville. Mais ils se heurtent au refus de maires du territoire et la concertation qui va débuter à la rentrée s’annonce houleuse.

Il vous reste 58 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut