(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Lyon : 18 mois de prison après l’agression de deux clients dans un bar

La justice condamne un individu à 18 mois de prison suite à l’agression de deux clients d’un bar, route de Vienne à Lyon, le 29 juillet dernier.

C’est dans un bar de Lyon, route de Vienne, en juillet dernier, que deux clients ont été grièvement blessés par un homme armé d’un couteau suisse, rapporte Le Progrès. Pour cela, il sera condamné à 18 mois de prison dont six mois avec sursis probatoire pendant deux ans.

Une entaille de 29 cm dans le dos

Un homme de 32 ans, ne trouvant pas son ticket de loto, aurait perdu son sang-froid jusqu’à invectiver la gérante en face de lui. Deux clients se seraient interposés pour calmer l’individu passablement énervé. Le premier subira un coup de lame dans le dos d’une longueur de 29 cm ainsi qu’une profonde coupure au poignet, provoquant 45 jours d’ITT. Quant au second, il prendra un coup de casque entraînant  six jours d’ITT.

S’il devait être jugé en comparution immédiate, la demande d’une expertise psychiatrique retarda le jour de son procès. Cette expertise mettra en avant des troubles de la personnalité. Son avocat prône une « fragilité personnelle »  quand son client affirmera qu'il ne voulait pas toucher quelqu'un avec son couteau. Toujours selon Le Progrès, le Procureur ne souhaitait pas attendre le prochain « disjonctage du prévenu » avant d’agir sérieusement.

2 commentaires
  1. Gaë De Lyon - sam 19 Sep 20 à 10 h 19

    Je trouve le commentaire du procureur (s'il est avéré) très révélateur de l'idée que se fait l'état de la justice : La punition. Bien évidemment il font semblant de ne pas voir qu'il s'agit là d'une infantilisation qui ne fonctionne pas.
    Mettre quelqu'un en prison pour "agir sérieusement" n'est en aucun cas ce que cela prétend être. Cela permet seulement de rassurer et protéger la population pour un temps. Le problème lui (psychologie de la personne) est toujours là et s'en trouvera certainement renforcé dans ces travers anti-sociaux.

  2. Abolition_de_la_monnaie - sam 19 Sep 20 à 11 h 25

    Reste à savoir si l'urgence passe par les soins ou un environnement violent, et avec quels moyens financiers...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut