Police et manifestants
©Grégor Clauss

Loi de sécurité globale : à Lyon La marche des libertés débute à 14h place des Terreaux

Des milliers de manifestants sont attendus à Lyon, ce samedi, pour protester contre la loi "sécurité globale" au sein de La marche des libertés. Le cortège doit démarrer place des Terreaux à 14h.

Au moins 70 rassemblements et manifestations sont prévus ce samedi dans toute la France pour protester contre la loi "sécurité globale". À Lyon, le cortège doit se rassembler au pied de l’Hôtel de Ville, place des Terreaux, à 14h. La marche des libertés doit se rendre jusqu’à la place Bellecour, en passant par la rive gauche du Rhône.

Plusieurs milliers de personnes se sont déjà réunis devant la préfecture le 17 novembre et le palais de justice le mardi 24 novembre, alors que l’Assemblée nationale adoptait en première lecture la proposition de loi controversée. La large diffusion, jeudi, d’une vidéo choquante montrant le passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers à Paris, devrait encore plus étoffer la mobilisation.

2 commentaires
  1. JANUS - sam 28 Nov 20 à 16 h 44

    Le nouveau monde selon Jupiter !

  2. Pije - sam 28 Nov 20 à 16 h 54

    Pour rappel voilà l'article 24 tel qu'il est écrit et voté :
    Article 24
    I. – Le paragraphe 3 du chapitre IV de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est complété par un article 35 quinquies ainsi rédigé :
    « Art. 35 quinquies. – Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu’il agit dans le cadre d’une opération de police. »
    II. – L’article 35 quinquies de la loi du 28 juillet 1881 sur la liberté de la presse ne font pas obstacle à la communication, aux autorités administratives et judiciaires compétentes, dans le cadre des procédures qu’elles diligentent, d’images et éléments d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut