Route de campagne © Tim Douet
© Tim Douet

Rhône - Limitation à 80km/h : ce qui change ce 1er juillet

Le décret d’application du passage à 80km/h prend effet ce dimanche 1er juillet. Dans le Rhône, ce sont près de 6 000 kilomètres de voirie qui sont concernés par cette mesure.

En dépit de plusieurs mois de contestations et de grogne, notamment dans le Rhône à travers la voix des associations d’usagers, la nouvelle réglementation limitant la vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales bidirectionnelles sans séparateur centrale entre aujourd’hui en vigueur. La mesure s’applique sur 400 000 kilomètres de voirie en France, dont 6 000 dans le Rhône. Soit 50 km dans la métropole, 2 500 km de routes départementales, 3 300 km de routes communales et 40 km de nationales. En revanche, 70 sections garderont une vitesse limitée à 90 km/h.

Comme le souligne Le Progrès, tous les panneaux de limitation de vitesse du Rhône n’ont pas encore été remplacés, bien qu’ils devraient l’être d’ici à demain soir. Néanmoins la mise en pratique de la nouvelle limitation de vitesse est théoriquement applicable dès aujourd’hui, et les conducteurs trop véloces s’exposent à une amende de 68 euros et un point de permis en moins en cas d’excès de vitesse. D’autant que les radars automatiques ont déjà été paramétrés sur la nouvelle limitation. Cependant, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé vendredi avoir “demandé à l’ensemble des forces de gendarmerie et de police de faire de la pédagogie et de l’information dans les premiers jours”. En ce qui concerne les apprentis conducteurs qui devaient jusqu’ici abaisser leur vitesse de 10 km/h, leur limite n’a elle pas été modifié, et ils pourront continuer de conduire à 80km/h. De même, la vitesse en ca de pluie reste limitée à 80km/h.

Le gouvernement espère avec cette mesure limiter la mortalité sur les routes, comptant sur la corrélation appuyée par des faits statistiques entre la vitesse et les accidents de la route. Concernant le temps de trajet qui se verra rallonger, la Sécurité routière assure qu’il faudra compter 50 secondes de plus pour un trajet de 10 kilomètres, et deux minutes supplémentaires pour faire 25 kilomètres. Autre point positif, selon les estimations de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la mesure permettra de réduire de 30 % les émissions de polluants.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut