Capture d’écran 2014-08-28 à 11.38.31

Libération de Lyon : commémoration et temps forts

Le 3 septembre 1944, Lyon était libéré. C'était le général Diego Brosset, commandant de la première division de la France Libre, qui dirigeait les troupes émancipatrices. Pour commémorer l'événement, plusieurs temps forts sont organisés par la ville :

    • 16h30 – Lecture du discours du général de Gaulle du 14 septembre 1944 et dépôt de gerbe devant l’hôtel de ville de Lyon.
    • 17h – Cortège à pied de la place de la Comédie à la place Bellecour, en passant par la rue de la République. Un défilé de véhicules de la Seconde Guerre mondiale avec équipages et conducteurs en tenues d’époque précédera le défilé.
    • 17h30 – Dépôt de gerbe au Veilleur de Pierre.
    • 18h – Allocutions place Bellecour, lecture du poème de Paul Eluard Liberté et saut de 4 parachutistes membres de l’équipe de France militaire et de l’équipe de présentation de l’armée de l’air.

    Un village de la Libération au cœur de Lyon

    Pour fêter ce 70e anniversaire, la place Bellecour se transformera en village de la Libération le mercredi 3 septembre de 16h30 à 19h30, avec au programme : une animation du Lyon Jazz Orchestra, une exposition sur les gouverneurs militaires pendant la Seconde Guerre, une expo photos, des stands des pays alliés, une exposition de véhicules des années 1940, des ateliers et jeux d’époque dédiés aux enfants…

    Le général Brosset à l’honneur le 4 septembre
    Pour poursuivre ces commémorations, le jeudi 4 septembre sera une journée dédiée au général Brosset.

    • 16h30 – Un dépôt de gerbe est prévu devant la stèle du général dans le 6e arrondissement.
    • 18h – Conférence dans les salons de l’hôtel de ville sur la libération de Lyon et le général Brosset.
    • 20h30 – Séance de cinéma à l’institut Lumière.

    Le CHRD participe aux commémorations

    Le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation de Lyon participe aussi à la commémoration des 70 ans de la libération de Lyon, en organisant une journée portes ouvertes le 3 septembre de 10h à 18h. Dans le cadre des commémorations, l’exposition “C’est le débarquement !” se tient jusqu’au 5 janvier 2015.

    Des parcours-visites seront organisés en marge de l’exposition (sur réservation) :

    • Le 14 septembre à 15h : sur les lieux de la répression
    • Le 27 septembre à 15h : sur les lieux secrets de la résistance.
à lire également
L'épisode de pollution aux particules fines se poursuit à Lyon ce week-end. La circulation différenciée est maintenue dimanche. Seuls les véhicules avec une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 ont le droit de circuler à Lyon, Caluire et Villeurbanne.
2 commentaires
  1. croixrousse - 28 août 2014

    Pourquoi les médiats nationaux ne mettent pas l'accent sur la libération de Lyon ? Cette ville a fait de son mieux pour tenir son rang, ce qui n'est pas le cas de notre 'chère capitale au rabais ' Paris ! Pourtant c'est toujours de Paris dont on parle !Elle le mérite ? elle qui c'est trouvée une âme de résistante que quand les Américains étaient aux abords. Lyon elle a été la ville la plus policée du conflit:La Gestapo,l'armée Allemande,la police Française et 3 milices! Merci Moulin,Jarre .....

  2. capitaine papy - 3 septembre 2014

    Lyon est boycotté depuis bien lgtps, aucunes infos Lyonnaises à la TV et si ont doit parler d'un événement on ne dira jamais que c'est à Lyon mais dans le Rhône. Les journalistes Parisiens nous aiment pas et les politiques encore moins. En revanche, Marseille n'est pas oublié même pour des banalités sans importance.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut