Les trottinettes électriques seront-elles interdites de trottoir à Lyon ?

Les trottinettes électriques, gyropodes ou gyroskates vont-ils ne plus être autorisés sur les trottoirs lyonnais ? La loi va évoluer.

Alors que Lime, le service de location de trottinettes électriques sans station, vient d'arriver à Lyon, ces engins vivent peut-être leurs derniers jours à circuler sur nos trottoirs. Le gouvernement termine actuellement une loi d'orientation des mobilités. Dans le texte, trottinettes électriques, gyropodes et gyroskates n'auront plus le droit de rouler sur les trottoirs. L'enjeu devenait important puisque certains modèles peuvent atteindre les 40 km/h. La loi qui sera présentée fin octobre précisera que leur place est désormais sur la chaussée ou les pistes cyclables. Les villes pourront adapter la situation selon la ministre des Transports Élisabeth Borne au micro d'Europe 1. Les engins devront également disposer de freinage et d'éclairage.

Dès lors, qu'en sera-t-il à Lyon ? Contacté par Lyon Capitale, Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la ville de Lyon en charge de la sécurité, accueille positivement ce projet de loi : "Plus vite la loi nous donnera le droit d'organiser, mieux c'est". Pour lui, "compte tenu de la taille et de la vitesse de ces engins, leur place n'est pas sur les trottoirs.", confirmant ainsi que Lyon ne dérogera pas à la future loi et n'autorisera pas les trottinettes électriques sur ces mêmes trottoirs. Désormais la question est de savoir si elles iront sur la chaussée ou les pistes cyclables, Jean-Yves Sécheresse en profitant pour rappeler qu'un autre débat pourrait être ouvert "sur le port du casque", tendance quasi inexistante actuellement avec les trottinettes, quand les cyclistes n'hésitent plus à se protéger.

Actuellement, les trottinettes électriques, gyropodes et gyroskates sont tolérés sur les trottoirs, à "l'allure de la marche, 6 km/h maximum".  Les comportements dangereux peuvent être punis d'1 an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende, un cas de figure juridique encore rare. Une interdiction sur les trottoirs par la loi pourrait rendre ainsi la verbalisation systématique. Les trottinettes Lime déployées à Lyon peuvent grimper à 24 km/h, un chiffre bien loin des 6 km/h à respecter. Par ailleurs, pas sûr que les cyclistes Lyonnais fassent bon accueil à ces engins motorisés s'ils s’invitent sur les pistes cyclables, ainsi que les automobilistes en cas d'arrivée sur la chaussée.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut