le grand rabbin Wertenschlag
© Jeff Pachoud / AFP

Les responsables religieux appellent à faire “triompher la fraternité”

Les responsables religieux de Lyon, réunis avec Gérard Collomb au sein du groupe Concorde et Solidarité, ont annoncé ce mardi leur solidarité avec les victimes, mais aussi entre eux et condamné les attentats de Paris en les qualifiant de “crimes contre l’humanité”.

Les responsables religieux juif, chrétien et musulman de l'agglomération lyonnaise, réunis avec le sénateur-maire de Lyon au sein du groupe Concorde et Solidarité, ont exprimé aujourd'hui par voie de communiqué "l'affirmation de [leur] unité dans les heures sombres que notre pays est en train de vivre".

"Ensemble, nous nous inclinons devant la mémoire de si nombreuses victimes, et nous exprimons toute notre compassion aux familles touchées par un deuil si cruel. Nos pensées vont aussi vers toutes les personnes blessées", ont-ils poursuivi.

Face à l’obscurantisme, les responsables religieux et Gérard Collomb ont voulu exprimer "haut et fort" leur révolte après les attentats de ce vendredi 13 novembre, qui ont fait à l'heure actuelle 129 morts et plus de 300 blessés. Des atrocités qu'ils ont qualifiées de "crimes contre l'humanité" et dont ils ont dénoncé "les justifications soi-disant religieuses dont se réclament leurs auteurs".

“Rien n’est plus précieux qu’une vie humaine, nous ne saurions nous laisser diviser à ce sujet”

Face à la division que veulent créer les terroristes, les responsables religieux ont proclamé : "Nous faisons bloc ensemble pour défendre la paix sociale et la paix religieuse dans notre pays. Nous partageons une même conception : rien n'est plus précieux qu'une vie humaine, et nous ne saurions nous laisser diviser à ce sujet. Tout en réaffirmant notre attachement aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité de notre République."

Rejetant le racisme, l'antisémitisme, la ségrégation, l'exclusion, ils souhaitent rappeler qu'il faut absolument refuser "les amalgames qui pourraient être faits entre terrorisme et religion musulmane".

"C'est seulement en restant unis que nous ferons face de manière victorieuse aux défis qui se présentent à nous. Soyons inébranlables dans nos convictions. Conservons notre sang-froid. Faisons triompher la fraternité", ont-ils conclu.

Signataires

Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon

Le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon

Le pasteur Erwan Cloarec, de l’Église baptiste de Lyon et sa région

Le révérend Benjamin Harding, de la Communion anglicane de Lyon et sa région

Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon

Le professeur Étienne Tissot, président de l'Église protestante unie de Lyon

Le rabbin Richard Wertenschlag, grand rabbin de Lyon et grand rabbin régional

1 commentaire
  1. Jean Jaurès - mar 17 Nov 15 à 11 h 39

    Ils ne vont encore nous rebattre les oreilles avec la religion qui ne serait que paix et amour! La Bible et le Coran sont remplis de fureur et de haine de l'autre! L'Islam doit faire sa révolution intérieure, son 'aggiornamento', comme l'a fait l'Eglise catholique malgré elle et grâce à 1789, avant de venir donner des leçons!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut