la 21e édition des Nuits Sonores a fait danser 108 000 festivaliers cette année. © Juliette Valero

Les Nuits Sonores 2024 ont réuni 108 000 festivaliers à Lyon

Le festival des Nuits Sonores s'est achevé dimanche 12 mai après cinq jours de fête, officialisant son entrée dans sa troisième décennie.

Des Grandes Locos au Transbordeur en passant par La Sucrière, la 21e édition des Nuits Sonores a fait danser 108 000 festivaliers cette année. Une entrée du festival dans sa 3e décennie réussie. Pour célébrer ce nouveau cap, les organisateurs reviennent sur cette édition 2024 à travers un communiqué.

Nouvelle décennie, nouvelle ère

En installant la majeure partie de sa programmation aux Grandes Locos, le festival a souhaité voir les choses en grand. "Le site, aux dimensions grandioses, a su parfaitement accueillir les quatre scènes de la programmation", se réjouissent les organisateurs. Une façon également de mettre à l'honneur le patrimoine industriel lyonnais et pour le festival de "poursuivre sa mission d'explorateur du territoire".

Lire aussi : Pour entrer dans sa 3e décennie, les Nuits Sonores vont faire danser les Grandes Locos

Cette année, 200 artistes se sont ainsi relayés sur différents sites pour faire danser les Lyonnais. La programmation proposait notamment Skrillex, Autechre, JakoJako, Odalie et Kerri Chandler. Par ailleurs, deux nouveautés sont venues s'ajouter au programme pour allier fête et engagement. Afin "d'intégrer un espace de réflexion, de débats et d'échanges dans un contexte festif". Il s'agit du "Nuits Sonores Lab", un plateau radio co-programmé par des webradios européenne, et "A Conversation With", une série d'entretiens d'artistes en live.

"Le site des Grandes Locos, aux dimensions grandioses, a su parfaitement accueillir les quatre scènes de la programmation"
Festival des Nuits Sonores
Tweet

Le festival souligne également l'adéquation entre le public et les valeurs qu'il prône. Incarnées notamment par le Social Cornier, un espace d'écoute animé par des collectif et associations. Depuis leur création, Les Nuits Sonores se soucient particulièrement du consentement, de la prévention en milieux festifs et de la lutte contre les violences sexistes et sexuels.

Lire aussi : Nuits sonores : 20 ans de défrichage musical et urbain à Lyon

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut