Le prince Charles avec Gérard Collomb aux halles Paul Bocuse (AFP PHOTO / JEFF PACHOUD)

Les Lyonnais se pâment pour le prince Charles et Camilla

Ce 8 mai, le prince Charles et sa femme Camilla étaient pour la première fois en visite à Lyon. Visiblement, la popularité de la famille royale ne se limite pas à l'Angleterre, puisqu'elle a des fans jusqu'à la capitale des Gaules.

Accueillis à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles sont arrivés au parc de la Tête d'Or aux alentours de 12h30. Si parmi le public présent se trouvaient de nombreux Lyonnais venus à l'origine faire leur sport matinal, certains ont fait le déplacement uniquement pour tenter d'apercevoir le prince Charles. Vêtue d'une robe jaune moutarde et coiffée d'un bibi bleu, une trentenaire lyonnaise attendait l'arrivée du prince depuis plusieurs heures, le drapeau du Royaume-Uni à la main : "Je suis passionnée par la monarchie, et surtout par la famille royale d'Angleterre. J'étais à Londres pour le mariage de Kate et William. J'y ai aperçu le prince Charles mais de très loin, alors lorsque j'ai appris qu'il était en visite à Lyon je me suis dit que je ne pouvais pas louper ça. Je suis venue très tôt ce matin pour être sûre d'être le plus près possible, et mon rêve serait de pouvoir lui parler. Je vais essayer de le suivre tout au long de sa journée."

"On voue une véritable passion à la famille royale"

A côté, un couple d'anglais installés à Lyon depuis une vingtaine d'années a également tenu à être présent. "C'est très important pour moi d'être là, explique la femme en français. En tant qu'Anglais, on voue tous une véritable passion pour la famille royale. Le prince Charles est l'héritier du trône d'Angleterre, on n'aura pas d'autres occasions comme celle-là de le voir si près. Bon, mon mari est surtout là parce qu'il me suit mais je sais qu'il a quand même envie de voir le prince et la duchesse." Certains en revanche se sont, en bons Français, vite agacés du léger retard du couple princier : "Je ne sais pas pourquoi on attend aussi longtemps, ça fait plus d'une heure. Si au moins ça avait été le prince beau gosse..." D'autres ont même montré de graves lacunes en culture dynastique, en se demandant "Pourquoi le prince Charles se déplace-t-il à Lyon alors que sa femme a accouché récemment ?", confondant ainsi Charles de Galles et son fils le prince William.

Les maladresses de Gérard Collomb

Bien que l'ancien maire de Lyon eut l'air parfaitement à l'aise en tant que maître de cérémonie, cela ne l'a pas empêché de commettre plusieurs maladresses. En effet en accueillant la duchesse Camilla à l'aéroport, Gérard Collomb a effectué quelques petites erreurs de protocole. Pour commencer, il a porté la main de Camilla à sa bouche en guise de salutation, ce qui constitue un premier faux pas : c'est à l'homme de s'incliner pour baiser la main. De plus, le ministre l'a très nettement touchée avec ses lèvres, ce qui, dans les codes anglais, est une erreur fondamentale. La femme concernée peut d'ailleurs considérer cela comme une insulte. Heureusement, le couple princier ne semblera pas lui en tenir rigueur.

Aux Halles, la plupart des personnes à l'origine "pas venues pour ça"

Le lieu de déjeuner du couple princier ayant été tenu confidentiel jusqu'à la veille de la visite pour des raisons de sécurité, beaucoup ignoraient que ces derniers se rendraient aux Halles de Paul Bocuse. Ainsi, une soixantaine de personnes a accueilli les "Altesses Royales", mais la plupart ont dit être là "par hasard". En effet, beaucoup de touristes étaient de passage dans la capitale de la gastronomie, et ont donc fait une escapade indispensable aux Halles. "J'étais venue avec ma petite fille faire un tour aux Halles. J'avais entendu parler de la visite du prince Charles à Lyon mais j'ignorais qu'il serait ici", nous glisse une dame âgée. De son côté, sa petite fille semblait se réjouir de repartir le ventre plein, avec une photo du couple royal sur son téléphone en bonus. Certains en ont visiblement même oublié ce qu'ils étaient venus faire : "On a passé tout notre temps a essayé de le prendre en photo. Et puis, on a été plongés dans l'effervescence du moment. Du coup, on est ressortis les mains vides (...) Maintenant que le prince et la duchesse ont goûté à la cuisine lyonnaise, on espère que ça fera venir Kate et William ! Il faut bien que leur enfants apprennent ce qu'est la vraie gastronomie", s'amuse un couple à la sortie des Halles.

Au cours de cette visite gastronomique, les chanceux se trouvant assez près du prince et de la duchesse ont pu, amusés, les entendre s'essayer au français. Le très bon niveau d'expression du prince a impressionné le public, toutefois pour Camilla quelques mots ont suffi. Après leur passage, les commerçants des Halles les ont par ailleurs trouvé "très sympathiques et ouverts, on aurait presque dit de simples personnes". Seul bémol : le prince de Galles n'a pas semblé apprécié le goût de la quenelle, spécialité lyonnaise cuisinée minute spécialement par le chef Marc Boissieux. Il aurait en effet demandé s'il s'agissait de curry en grimaçant et agitant sa main. Heureusement, le saucisson lyonnais lui a apparemment redonné le sourire.

à lire également
Le 73e anniversaire de l'armistice de 1945 a été célébré au parc de la Tête d'Or comme à l'accoutumée mais en présence d'invités de marque, royaux même. Le prince Charles, héritier du trône d'Angleterre, et sa femme Camilla, se sont joints aux célébrations, entourés de Georges Képénékian et David Kimelfeld. Une occasion que Gérard Collomb n'a pas raté pour venir faire un tour à Lyon. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut