SNCF rails
© Tim Douet

Les cheminots sont appelés à la grève début décembre

Les cheminots seront en grève pendant le week-end de la Fête des lumières. Le mouvement devrait durer du 4 au 7 décembre.

Les cheminots frappent un grand coup et lancent une grève en plein week-end de la Fête des lumières. La CGT-Cheminots et Sud Rail ont déposé un préavis national, du jeudi 4 décembre 19h au dimanche 7h du matin. Un mouvement de grève qui fait suite au précédent, lors duquel les cheminots se mobilisaient contre la réforme ferroviaire.

Les deux principales revendications concernent l’embauche ainsi que la réorganisation des contrôles (groupés et plus systématiques). En effet, Thierry Nier, le porte-parole de la CGT-Cheminots, a indiqué un manque de 436 contrôleurs au niveau national. En ligne de mire également : le mode d’exploitation “agent seul”. En Ile-de-France, certains trajets le pratiquent déjà. Le conducteur est le seul agent à bord du train et les contrôleurs sont groupés pour ne procéder qu’à des contrôles. “Là où c'est déjà en place, notamment sur les lignes régionales en Ile-de-France, personne n'est satisfait”, affirme Nathalie Bonnet (Sud-Rail) à l’AFP. Les cheminots ont peur que ce dispositif ne soit étendu aux lignes TER.

Les contrôleurs mènent le mouvement

Ce sont principalement les agents du service commercial des trains (ASCT), en clair les contrôleurs, qui seront en grève. Les circulations seront forcément affectées puisqu’un train ne peut pas rouler si un contrôleur n’est pas présent à son bord, excepté sur les fameuses lignes à agent seul.

Pour l’instant, l’astreinte SNCF de la région Rhône-Alpes a indiqué n’avoir “aucune information sur ce mouvement au niveau local”. On ne sait donc pas encore si les circulations seront fortement touchées dans la région.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut