Foire de Lyon
© Marie Maleysson

Les 10 commandements pour survivre à la Foire de Lyon

La Foire de Lyon vient d'ouvrir ses portes à Eurexpo. Si vous avez envie de vous y rendre, voici dix commandements à suivre pour repartir l'esprit tranquille et éviter certaines techniques de vente.

1) Ne pas payer, tu tenteras

"8 euros l’entrée pour acheter des choses, c’est cher", chaque année la phrase revient et beaucoup cherchent le bon plan pour ne pas payer. Des places gratuites ont été offertes aux sorties de métro ou dans la rue. Si vous êtes passés à côté, essayez de contacter des entreprises qui exposent, elles ont parfois un quota de places. Plusieurs journées spéciales permettent de ne pas payer. Le 29 mars est gratuit pour les hommes, le 1er avril pour les artisans, le 2 avril pour les femmes, le 4 avril, les + de 65 ans, enfin le 8 avril pour les demandeurs d’emploi. Les abonnés du LOU Rugby peuvent également accéder au salon sans payer.

2) En transport en commun, tu iras

À 8 euros le forfait stationnement au-delà de 3h30, l’addition de la journée peut vite grimper. Sans parler des bouchons autour du salon qui feront perdre de longues minutes. Le plus simple reste d’y aller en tram avec le T5 depuis Grange-Blanche, ou avec le bus 100 au départ de Vaulx-en-Velin – La Soie.

3) Les vendeurs, tu n’écouteras pas

"Une piscine naturelle sans payer d’impôt !", "Le multifruit 2zk8 fait même le ménage !", "Les cuisines qui préparent vos repas automatiquement", se balader dans les travées de la Foire de Lyon, c’est découvrir un monde où tout est possible avec quelques mentions complémentaires. Comme on dit, "les promesses n’engagent que ceux qui y croient", et seules les choses écrites noir sur blanc font foi. Mieux vaut ne pas écouter les vendeurs, ils pourraient vous décrocher la lune.

4) Les plus lourds, tu éviteras

Les mouvements de foule sont toujours intéressants à regarder. Certains groupes de visiteurs se détournent de stand comme un banc de poisson et indiquent potentiellement un vendeur un peu trop insistant. Autant s’en inspirer et garder ses distances. Et lorsqu’il est trop tard, un "non merci, bonne journée à vous" avec le sourire permet de fuir avec classe.

5) Quand tu écouteras, toucheras, goûteras, une porte tu ouvriras

Comme à la pêche, la première touche est primordiale. Lorsque le client interagit, il devient "captif" et le parcours de vente peut entrer dans le concret. S’arrêter, écouter, toucher, goûter, et vous voilà hameçonnés. Pour s’en sortir, il faudra partir du stand, interrompre la machine qui s’est mise en route. Chaque seconde qui passe est une seconde de plus vers la conclusion de la vente.

6) Jamais tu ne t’assoiras

Pour un vendeur, un client qui s’assoie sur un stand, c’est un client qui va signer et acheter. S’asseoir, c’est montrer que l’on est ouvert à la transaction, c’est rentrer dans une bulle au milieu du salon avec à terme la possible conclusion de la vente. Aucun détail n’est à laisser de côté, si vous décidez de rentrer dans cette bulle, il faudra être prêt à changer d’avis ou ne pas continuer en cas de moindre doute.

7) Tous les prix sur ton smartphone, tu vérifieras

Les smartphones changent radicalement la manière d’aborder les foires. Il suffit parfois d’une simple recherche en ligne pour découvrir que le "prix spécial salon" n’a rien d’exceptionnel voire qu’il est possible de trouver moins cher ailleurs, avec de meilleures conditions (voir point 9). Dès lors, même si le prix d’appel est barré et qu’une promotion est appliquée, même si vous parvenez à négocier et faire baisser le tarif, vérifiez toujours en parallèle, en ligne.

8) Les avis clients aussi, tu scruteras

Là encore, le smartphone est un outil de choix pour découvrir que le super objet présenté sur la foire a un souci d’étanchéité, ou qu’il est impossible de trouver des pièces supplémentaires pour le faire évoluer. De même, une petite recherche sur la santé financière de l’entreprise qu'on a en face de soi est toujours utile, ainsi que les avis des clients qui ont déjà eu affaire à elle.

9) Délais de rétraction tu n’as pas, tu n’oublieras pas

Comme nous l’indiquions dans un article précédent (lire ici), il n'existe aucun délai de rétraction sur les foires et salons. Les ventes sont fermes et définitives, sauf lorsque l’on souscrit un crédit pour acheter un bien ou un service. Il faudra donc réfléchir à deux fois, voire plus, avant d’acheter pour ne pas regretter ensuite.

10) Autre chose à la place, tu feras

Il fait beau, les températures remontent, avez-vous vraiment envie d’aller vous enfermer à Eurexpo pour visiter une foire à l’heure d’Internet et de la vente en ligne ?

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut