Foire de Lyon
© Marie Maleysson

Foire de Lyon : la loi qui vous fera réfléchir à deux fois avant d'acheter

La Foire de Lyon édition 2019 se tiendra à Eurexpo du 29 mars au 8 avril. Au-delà des vendeurs parfois un peu trop insistants, il existe une loi qui vous fera réfléchir à deux fois avant d'acheter.

Comme chaque année, la Foire de Lyon ouvre ses portes à Eurexpo pendant onze jours, du 29 mars au 8 avril. Pour certains, il s'agit d'un événement incontournable pour trouver des bonnes idées ou se faire plaisir tandis que pour d'autres, la foire peut se transformer en véritable calvaire avec slalom entre les vendeurs parfois insistants à la clé.

Par ailleurs, à l'heure d'Internet où il est parfois possible de changer d'avis après un achat, d'annuler un contrat et se faire rembourser, sur les foires, il n'existe aucun délai de rétraction. Les ventes sont donc fermes et définitives.

Affichage obligatoire

La loi du 17 mars 2014 oblige les vendeurs sur une foire ou un salon à mentionner clairement l'absence d'un droit de rétraction. Cette information doit être donnée avant la conclusion du contrat, de "façon visible et lisible". Par ailleurs, des affichages sur cette absence de droit de rétraction doivent être placés sur le salon, grâce à des panneaux d'une taille supérieure ou égale à une feuille A3.

Il existe une exception : en cas de souscription à un crédit pour un achat sur une foire, le consommateur bénéficie d'un droit de rétraction pour ce crédit. Dans ce cas-là, celui qui souscrit le crédit, bénéficie d'un délai de quatorze jours. L'article L224-62 du Code de la consommation stipule : "En cas de résolution du contrat de vente ou de prestation de services consécutive à l’exercice du droit de rétractation pour le crédit affecté, le vendeur ou le prestataire de services rembourse, sur simple demande, toute somme que l’acheteur aurait versée d’avance sur le prix". Pour pouvoir vous rétracter, il est impératif de récupérer un exemplaire du contrat de crédit sur la foire et de bien vérifier que les modalités pour le faire sont bien inscrites (ainsi que toutes les informations nécessaires pour se rétracter comme l'adresse qu'il faut contacter).

Au milieu du bruit, de la foule, face à des vendeurs qui savent mettre en valeur ce qu'ils présentent, il est toujours plus sage de respirer un grand coup, d'aller vérifier sur Internet le prix normal du produit, de vérifier quel service après-vente sera proposé et surtout, de ne jamais oublier qu'il ne sera pas possible de se rétracter, sauf en cas de souscription d'un crédit. Bref, la meilleure façon d'éviter de détester ce canapé qui semblait si beau dans Eurexpo et qui se révèle si banal une fois arrivé dans son salon.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut