Le trésor suisse de l'ancien maire de Lyon, Raymond Barre

L'ancien maire de Lyon, Raymond Barre, cachait-il plus de six-millions d'euros en Suisse ? Une information judiciaire a été ouverte en 2016, selon le Canard enchaîné.

Dans son édition du 3 juillet, le Canard enchaîné révèle que l'ancien maire de Lyon Raymond Barre aurait possédé un compte bancaire en Suisse contenant près 11 millions de francs suisses (soit 6,8 millions d'euros, valeur en 2007). Selon le palmipède, en 2013, un informateur a envoyé au fisc une capture d'écran de la banque Credit Suisse mentionnant ce compte. Bruno Bézard, ancien patron de la direction générale des Finances publiques, a saisi le parquet national financier. Une information judiciaire est ouverte depuis le 29 avril 2016 pour "soupçons de blanchiment de fraude fiscale". Selon le Canard enchaîné, les héritiers de l'ancien maire de Lyon ont depuis versé près d'un million d'euros pour régulariser leur situation fiscale. Décédé le 25 août 2007, Raymond Barre avait été qualifié par Valéry Giscard d'Estaing "meilleur économiste de France".

à lire également
Le "père la rigueur" a bien dupé son monde. Devenu maire de Lyon en 1995, pour "tourner la page" des affaires Noir, l’ancien premier ministre avait, selon les informations du Canard Enchaîné, dissimulé un petit pactole en Suisse. Issu pour partie des fonds secrets de Matignon ? La question de leur utilisation lui avait été posée […]
2 commentaires
  1. vieux caladois - 3 juillet 2019

    son fils s'appelait Laurent...Barre ?

  2. Abolition_de_la_monnaie - 3 juillet 2019

    Raymond Barre avait signé le chèque pour "l'affaire des avions renifleurs",
    maintenant avec cette affaire (s'il y a eu redressement, ça veut bien dire que cet argent n'avait pas été déclaré), et en attendant de comprendre "sa source" (comment il a pu gagner cette somme ?),
    je vous propose de débaptiser le pont à son nom. Il en va du "rayonnement" de Lyon !
    :o)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut