Gare Part-Dieu 3
© Eliot Lucas

Le travail du dimanche autorisé dans la Gare Part-Dieu

Paru ce jeudi au Journal officiel, un arrêté autorise l’ouverture des commerces de détail situés dans plusieurs gares de France, dont celle de la Part-Dieu.

Les commerces de la gare de la Part-Dieu pourront désormais être ouverts le dimanche. Elle se trouve parmi les six gares concernées par l'arrêté paru ce jeudi au Journal officiel.

Alors que le projet Part-Dieu 2020 vise à reconfigurer l'ensemble de la gare et à doubler les surfaces commerciales, Gérard Collomb avait précisé en novembre dernier "faire le choix de ne pas souhaiter tout de suite ouvrir ou penser à une réflexion d'ouverture dominicale". Les ministres Emmanuel Macron, Ségolène Royal, Myriam El Khomry et Alain Vidalies en ont jugé autrement. Cette mesure découle en effet directement de la très discutée loi Macron.

“La gare ne doit pas devenir le centre exclusif du 3e arrondissement”

Pierre Bérat, conseiller municipal (Les Républicains) du 3e arrondissement, souhaite mettre en garde sur ce que cette mesure peut provoquer dans l'ensemble du quartier.

Selon lui, si les nouveaux commerces installés dans le cadre de Part-Dieu 2020 ne concernent pas exclusivement les nécessités des voyageurs, cette mesure pourrait participer à tuer les petits commerces : "Le doublement des surfaces commerciales couplé avec la loi autorisant le travail dominical risquent de créer un centre commercial asphyxiant les quartiers commerçants autour de la gare. Il faut faire attention à ce que la gare ne devienne pas le centre exclusif du quartier, il faut aussi que la vie ait lieu en dehors de cette gare."

à lire également
Pierre-Yves Gomez © Antoine Merlet
Pierre-Yves Gomez est économiste, essayiste et professeur à l’EM Lyon, où il dirige l’Institut français de gouvernement des entreprises. Dans L’Esprit malin du capitalisme (Desclée de Brouwer, 2019), il montre comment le capitalisme s’approprie tous les aspects de notre existence et dans quelle mesure il influence nos modes de vie. Entretien.
Faire défiler vers le haut