Michel Delpuech
© Tim Douet

Le préfet du Rhône, Michel Delpuech, “contre tous les extrêmes”

Le nouveau préfet de Rhône-Alpes et du Rhône, Michel Delpuech, a affirmé ce jeudi son engagement dans la lutte contre l’extrême droite et “tous les extrêmes” d’où qu’ils viennent.

Lorsqu'il était préfet du Rhône, Jean-François Carenco avait fait de la lutte contre l'extrême droite un de ses plus importants chevaux de bataille. Son successeur, Michel Delpuech, y mettra-t-il la même application et la même énergie ? Visiblement oui. Interrogé sur le sujet lors de sa première rencontre avec la presse ce jeudi dans les salons de la préfecture, il a réaffirmé sa volonté en la matière.

"Je suis contre l'extrême droite, mais plus généralement contre tous les extrêmes. Je suis attaché aux valeurs de notre République que sont le vivre-ensemble, le respect, la tolérance… On ne peut pas franchir la ligne de ces valeurs impunément. Que ça vienne de l'extrême droite ou d'ailleurs, ça n'est pas le sujet", a appuyé avec force Michel Delpuech, qui évoque la création d'une charte des valeurs républicaines.

Racisme, antisémitisme, djihad...

"Il y a des sujets qui me hérissent, comme le racisme et l'antisémitisme", a martelé le nouveau représentant de l’État dans le Rhône et en Rhône-Alpes. "Les actes antisémites ont beaucoup progressé. Les actes anti-musulmans aussi, depuis les événements terribles de janvier. Ceci est intolérable. Nous devons nous mobiliser et être des fers de lance sur l'ensemble de ces sujets", a exhorté le préfet, qui s'inquiète également des "jeunes qui partent faire le djihad" : "C'est une préoccupation forte du Gouvernement et une préoccupation importante sur laquelle je serai engagé", a-t-il soutenu.

à lire également
Squat (photo d'illustration)
Depuis plus d'un an, une habitante de l'agglomération de Lyon vivait un vrai cauchemar. Une famille de squatteurs avait pris possession de sa maison. La justice a estimé que la trêve hivernale ne pouvait être opposée et la préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes a fait procéder à l'évacuation des lieux, elle s'en explique. 
2 commentaires
  1. Myerss69 - 2 avril 2015

    Augmenter les effectifs de police dans la metropoles serais deja une prioritée...

  2. willycat - 6 avril 2015

    encore un robinet d'eau tiède qui répète bien sa leçon écrite par Valls http://horreursmusicales.over-blog.com/

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut