Le préfet convoque les organisateurs de Nuit Debout Lyon

Le préfet annonce aujourd’hui dans un communiqué de presse convoquer les organisateurs de Nuit Debout Lyon après la dégradation de plusieurs bâtiments publics dans la nuit du 20 au 21 avril.

La nuit du 20 avril a été mouvementée aux alentours de la place Guichard. En effet, le préfet déplore ce matin la dégradation du Tribunal de Grande Instance de Lyon, de la mairie du IIIe arrondissement ainsi que du bâtiment de la direction zonale de la Police de l’Air aux Frontières. Il annonce également convoquer les organisateurs de Nuit Debout pour qu’ils fassent en sorte que “ces débordements ne se renouvellent pas”.

Le préfet rappelle également que si ces demandes n’étaient pas suivies, “il devrait procéder à une interdiction sans délai”. Toutefois, plusieurs personnes présentes place Guichard le 19 avril avaient pris la parole pour rappeler qu’il était important de chacun se responsabilise pour éviter tous heurts et ne pas “décrédibiliser le mouvement”.

à lire également
Squat (photo d'illustration)
Depuis plus d'un an, une habitante de l'agglomération de Lyon vivait un vrai cauchemar. Une famille de squatteurs avait pris possession de sa maison. La justice a estimé que la trêve hivernale ne pouvait être opposée et la préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes a fait procéder à l'évacuation des lieux, elle s'en explique. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut