image d'illustration - un chien Jack Russell
DR

Le nombre d'animaux abandonnés a augmenté cet été dans la région

L'été 2015 a été de nouveau très dur pour la SPA et les associations d'aides aux animaux. Le nombre abandons d'animaux domestiques pendant les vacances auraient été plus important que les années précédentes.

image d'illustration - un chien Jack Russell ()

DR

Comme traditionnellement, la période estivale n'est pas synonyme de vacances dans les refuges pour animaux. En été, les abandons d'animaux domestiques se multiplient. Et si la SPA de Lyon n'est pas encore en mesure de donner les chiffres définitifs de l'abandon pour cet été 2015, elle annonce d'ores et déjà une augmentation significative du nombre d’animaux recueillis dans les refuges. Une augmentation d'autant plus regrettable qu'il y a quelques années encore, le nombre d'animaux laissés sur le bas-côté de la route restait stable (à défaut de diminuer).

Les plus touchés par les abandons : les chatons

Cet été, les animaux les plus touchés seraient les chats et particulièrement les chatons. En temps normal leurs naissances arrivent au printemps, mais cette année pour de multiples raisons elle se sont déroulées plus tardivement, au tout début de l'été. Le refuge de Brignais, rattaché à la SPA de Lyon, s'est vite retrouvé débordé. Il a dû faire face à un accueil massif de chatons abandonnés par les propriétaires qui partaient en vacances et ne pouvaient s'en occuper de leur animal ou ne leur avaient pas trouvé de nouveaux maîtres. Et le refuge risque de ne pas désemplir rapidement. Les adoptions durant l'été sont rares et d'ici les retours de vacances les chatons auront grandis et ne séduiront plus autant qu'à leur naissance. Il sera donc plus long de leur trouver un nouveau propriétaire.

Les cobayes et les hamsters aussi

Un cobaye ()

dr
un cobaye

Si évidemment les chiens sont également victimes de ces abandons, les refuges doivent également accueillir depuis plus récemment d'autres types d'animaux de compagnie délaissés, comme les cobayes ou les hamsters. Des bâtiments d'accueil ont été spécialement dédiés à ces petits animaux il y a quelques années et se retrouvent aujourd'hui complètement saturés.

Optimiste, la SPA de Lyon espère tout de même une amélioration de la situation d'ici la fin du mois d’août.

1 commentaire
  1. jeanbambois - ven 21 Août 15 à 6 h 16

    Irresponsables mais droit de vote...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut