Pascal Charmot, le maire LR de Tassin-la-Demi-Lune, sur le plateau de 6 minutes chrono en mars 2022.

Le métro E abandonné : le maire de Tassin dénonce "la politique de gribouille des écologistes" (vidéo)

Pascal Charmot, le maire LR de Tassin-la-Demi-Lune, est l'invité de 6 minutes chrono, la quotidienne de Lyon Capitale. Il revient sur le nouveau projet des écologistes pour l'ouest lyonnais, un tram semi-enterré entre Tassin et Lyon. Le métro E, lui, a été abandonné.

Fini le métro E. Le projet est abandonné. L'exécutif écologiste à la Métropole de Lyon et au Sytral planche désormais pour un tram semi-enterré entre Tassin et Lyon. Avec une mise en service espérée en 2030 et un coût entre 700 millions d'euros et 1 milliard d'euro.

Invité de 6 minutes chrono, le maire LR de Tassin-la-Demi-Lune, Pascal Charmot, ne cache pas sa déception devant l'abandon du projet de métro E. "Les écologistes préparent l'arrêt de tous les projets de métro dans la Métropole. Ils proposent des solutions alternatives bricolées. Ce tram, qui n'est ni vraiment un tram, ni vraiment un métro, mais une conception des écologistes. Cela va avoir de conséquence de prélever, de nouveau, de la place en surface encore plus qu'avant sur les voix automobiles. Cela ne réglera pas le besoin de mobilités sur la Métropole et particulièrement dans l'ouest lyonnais", explique Pascal Charmot.

"Le métro n'est pas du tout un projet recevable pour les écologistes. Il faut inventer n'importe quoi d'autre qui permettra de soustraire de la place à l'automobile"

Un projet de tram qui serait aérien de Tassin-Alaï à Ménival puis souterrain pendant 3 km entre Ménival et les quais de Saône (sous le 5e arrondissement) avant de ressortir en surface sur les quais de Saône, de traverser la Saône sur un nouveau pont, sur un viaduc, avant de traverser le cours Suchet (dans le 2e arrondissement de Lyon) et d'aller jusqu'à Perrache, Jean-Macé ou Part-Dieu.

"Le besoin de métro aujourd'hui est essentiel. La politique court terme de gribouille en terme financier de la Métropole et du Sytral n'est pas à la hauteur", critique Charmot.

Le maire de Tassin poursuit : "Le métro n'est pas du tout un projet recevable pour les écologistes, il ne prend pas de place à la voiture. Il faut inventer n'importe quoi d'autre qui permettra de soustraire de la place à l'automobile. Avec ce choix de la Métropole, c'est un blocage de tout autre possibilité de porter un vrai plan de mobilités, un vrai plan structurant, notamment de métros, pour les 30 ans qui viennent. C'est grave".

Plus d'informations sur ce projet de tram semi-enterré ICI

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut