La ville de Lyon veut évaluer le bilan carbone de ses systèmes d’information

La municipalité lyonnaise va réaliser un bilan carbone de ses systèmes informatiques pour en mesurer leur impact environnemental.

La ville de Lyon a annoncé ce mercredi avoir lancé la mise en place “d'un bilan carbone de son environnement numérique”. L'objectif est de compter les émissions de gaz des systèmes d’information de la Ville pour en mesurer leur impact environnemental.

“Malgré une apparente dématérialisation, le numérique représente en effet d’importantes consommations de matières et d‘énergie. Ce sont des métaux qui sont extraits du sol, de l’industrie pour les raffiner, des usines pour construire le matériel, des milliards de kilomètres de câbles pour les réseaux ou encore de l’énergie et de l’électricité pour recharger ou faire fonctionner ce matériel. Les impacts en termes de consommation de ressources et donc de destruction d’espaces naturels sont importants”, écrit la municipalité dans un communiqué.

“Nous voulons engager la Ville dans un numérique plus responsable. Le bilan carbone des systèmes d’information de la Ville de Lyon est une première étape dans cette démarche. Il doit nous permettre d’identifier les axes de progression majeurs, et nous servir de sensibilisation sur les impacts du numérique”, a déclaré Bertrand Maes, adjoint au maire délégué à l’Administration générale, l’informatique, la politique numérique et les mairies d’arrondissement. 

Pour mener à bien ce projet la municipalité va faire appel au cabinet de conseil Carbone 4 spécialisé en stratégie de la transition bas carbone et de l’adaptation aux changements climatiques.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut