Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022
Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022 © Romane Thevenot

La Ville de Lyon souhaite accorder une subvention à SOS Méditerranée

Les élus de la Ville de Lyon se réunissent ce jeudi 10 novembre à l'occasion du conseil municipal. La municipalité doit voter une subvention en faveur de l'association SOS Méditerranée.

À l'heure où les regards sont tournés vers l'Ocean Viking - bateau de sauvetage de migrants - de l'association SOS Méditerranée, la Ville de Lyon compte voter une subvention en conseil municipal, ce jeudi 10 novembre, en faveur de cette dernière. Cette aide de 14 000 euros à destination de l'association créée en 2015 a pour but de financer une journée en mer, du navire Ocean Viking pour mener des opérations de recherche et de sauvetage humanitaire.

Une aide de 14 000 euros

Jusqu'en 2020, SOS Méditerranée fonctionnait "exclusivement avec des fonds privés", avant de faire appel aux collectivités territoriales pour l'aider. Lyon fait partie des 86 collectivités qui œuvrent en faveur de l'association. La municipalité précise que ce n'est pas la première fois qu'elle accorde une subvention à SOS Méditerranée. Aux yeux de la Ville, il s'agit d'un "devoir d'humanité", qui se joint entièrement aux axes sur lesquels la collectivité souhaite avancer et oeuvrer à "diffuser une culture de l'hospitalité parmi la population".


"L’action de SOS Méditerranée s’inscrit pleinement dans la solidarité internationale dont la Ville de Lyon souhaite faire preuve. Cela rejoint la volonté de la municipalité d’être une société accueillante et hospitalière", souligne la municipalité


Pour rappel, l'Ocean Viking, où plus de 200 migrants sont réfugiés, fait actuellement l'objet de nombreux débats médiatiques. Face au silence de l'Italie, SOS Méditerranée avait demandé à la France de lui assigner un port pour permettre aux migrants de débarquer. Un appel à l'aide qui a trouvé un fort écho au sein de l'Assemblée nationale le 3 novembre.

Alors que le député LFI Carlos Martens Bilongo évoquait la situation des migrants bloqués sur le bateau de l'association, le député RN Grégoire de Fournas avait déclaré "Qu’il retourne en Afrique !". Exclu 15 jours de l'hémicycle pour ses propos, le député de Gironde a ensuite catégoriquement nié tout caractère raciste, assurant parler du bateau humanitaire Ocean Viking bloqué en mer avec 234 migrants, et pas de l'élu du Val-d'Oise Carlos Martens Bilongo

Lire aussi : Aide aux migrants en situation d'urgence : la Ville finance une association d'inclusion sociale

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut