Halles de Lyon Paul Bocuse de Lyon
Halles de Lyon Paul Bocuse de Lyon © Romane Thevenot

La Ville de Lyon ouvre à la concurrence les concessions des Halles Paul-Bocuse

Les 56 commerçants présents au sein des Halles Paul-Bocuse à Lyon, verront leur concession prendre fin le 31 décembre 2025.

Lieu emblématique de la ville et l'un des plus visités de la capitale mondiale de la gastronomie, les Halles Paul-Bocuse pourraient connaître d'importants changements dans les prochaines années. Les 56 commerçants aujourd'hui installés dans ce grand marché gastronomique de 13 500m2 vont voir leur concession prendre fin le 31 décembre 2025.

Récit. 50 ans des Halles de Lyon-Paul Bocuse

Les candidatures sont ouvertes

D'ici là, la Ville de Lyon, et suite à une disposition légale datant de 2017, est dans l'obligation de procéder à une mise en concurrence des concessions des commerçants. "Ce sera une première pour les Halles Lyon-Paul Bocuse, mais aussi à l’échelle nationale sur ce type de lieu" explique la Ville dans un communiqué. Concrètement, cette mise en concurrence qui s'effectuera par typologie d'activités (boulangerie, boucherie, traiteurs, restaurant…) consistera à un appel à candidatures. Ces dernières peuvent être déposées depuis le 29 avril et ce jusqu'au 30 septembre 2024.

A lire aussi : Enquête de la chambre régionale des comptes - Ça sent le roussi aux Halles de Lyon - Paul Bocuse

Par la suite, un "comité transpartisan", composé des différents groupes politiques présents au conseil municipal mais également du président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) Lyon-Métropole, celui de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) et celui de l'Office du Tourisme, sera en charge d'étudier les dossiers qui seront déposés en mairie.

Des nouvelles concessions qui débuteront début 2026

"L'équilibre actuel des activités sera respecté" assure la municipalité. Avant de poursuivre : "Avec l’objectif de conserver l’âme des Halles Lyon-Paul Bocuse, la Ville de Lyon a établi des critères de sélection qui visent à continuer d’en faire un lieu de rayonnement de la gastronomie et de la scène culinaire lyonnaise. Pour ce faire, une attention particulière sera portée à la qualité des produits, l’histoire et les valeurs de l’entreprise ainsi que la viabilité économique du projet."

Suite à l'étude des candidatures par le comité nouvellement créé, Grégory Doucet rendra sa décision officielle au début de l'année 2025. "Les nouvelles concessions entreront ainsi en vigueur un an plus tard, début 2026, pour une durée de 10 ans et six mois" conclut la Ville.

D'ici là, les Halles Paul-Bocuse, qui avaient fait parler d'elles il y a un mois suite à un arrêté préfectoral pointant du doigt une sécurité incendie inquiétante, seront sans doute convoitées par de nombreux commerçants.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut