© La Ville à Vélo

La Ville à velo renonce à la subvention de la municipalité

Forte de ses victoires dans les dossiers du cours Vitton et du cours Gambetta, l'association La Ville à vélo annonce être en capacité avoir atteint un nombre d'adhérent lui permettant de se passer de la subvention versée par la Ville de Lyon. Et ainsi se passer de leçons de certains élus d'opposition.

"Les administrateurs ont décidé à l’unanimité, le 25 juin dernier, de renoncer cette année à la subvention de 1 000 euros attribuée par la Ville de Lyon". La Ville à vélo n'a pas apprécié que des élus lui oppose le fait qu'elle soit subventionnée par la municipalité, alors que l'association ferraillait dans le dossier du cours Vitton. "Certains élus ont exercé des pressions sur La Ville à Vélo en rappelant que notre association est subventionnée par la Ville", explique Fabien Bagnon, son président, par voie de communiqué, évoquant des "pratiques inacceptables remettant en cause le principe fondamental d’indépendance des associations".

Cette passe d'arme aurait finalement été bénéfique à l'association. Puisque ses victoires dans les dossiers du cours Gambetta et du cours Vitton, où elle a réussi à imposer la création de pistes cyclable lui aurait permis de recruter de nouveaux adhérents. Et donc de s'affranchir de la dotation municipale. "Les dossiers des cours Vitton et Gambetta ont déclenché une forte mobilisation citoyenne des cyclistes lyonnais et ont fait connaître favorablement le rôle et l’utilité d’une association cycliste telle que La Ville à Vélo, se félicite Fabien Bagnon. De fait, depuis mars 2018 nous avons constatons une très forte progression du nombre et du montant des adhésions. Avec 500 adhérents à mi-année, l’objectif de 1 000 adhérents à fin 2018, affiché lors de l’Assemblée Générale, est donc atteignable"

Les administrateurs de l'association suggèrent de réallouer la subvention de 1000 euros à "une association caritative ou œuvrant pour la sécurité routière."

à lire également
La préfecture du Rhône organise une distribution de gilets réfléchissants (lire ici) aux cyclistes et piétons le 25 octobre, afin de les rendre plus visibles dans la nuit. Une opération qui rappelle celle que mène "Ville à vélo" depuis plusieurs années au moment du changement à l’heure d’hiver.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut