La région lyonnaise visitée par des OVNI ?

L'ouest lyonnais serait même un terrain prisé.

Ils ne s'appellent pas David Vincent et ne croient pas forcément aux envahisseurs mais se disent témoins de phénomènes volants non identifiés. Chaque année en Rhône-Alpes, entre 5 et 10 personnes en moyenne affirment avoir vu un OVNI auprès de la gendarmerie ou d'une association d'Ufologues. Est-ce un remake ufologique des mystères de l'ouest ? Sur la région, l'ouest lyonnais compte parmi les champions en nombre d'apparitions. De nombreux cas y ont été répertoriés et pas toujours expliqués (lire une trace laissée par une soucoupe volante ?). Cependant, en matière d'OVNI, bien souvent la méprise est au rendez-vous. Des phénomènes naturels ou liés à l'activité humaine peuvent être source de confusion : une levée de planète, des nuages, un laser de boîtes de nuit, un dirigeable... Pour d'autres, l'énigme reste entière explique Daniel Robin de l'association lyonnaise OVNi investigation qui mène des enquêtes minutieuses en Rhône-Alpes. Animé par Jean-Pierre Troadec, auteur d'un ouvrage sur les OVNI aux très sérieuses éditions "Que sais-je" et par l'ufologue Daniel Robin, cette association a recensé des centaines de cas sur la région depuis une trentaine d'années.

Fantasme ou extraterrestre
Les observations rapportées portent uniquement sur des objets volants non identifiés, souvent vus à la lisière des villes. Aucun témoignage hallucinant du genre rencontre du 3e type avec un petit homme vert n'a été recueilli. Des formes similaires reviennent fréquemment : des ovnis en triangle semblables à ceux de la fameuse vague belge des années 80, des phénomènes lumineux, des disques popularisés par le terme de soucoupe volante... "De nombreuses hypothèses circulent pour expliquer ces phénomènes : on peut imaginer une civilisation extra-terrestre originaire d'un autre système stellaire qui aurait développé des moyens de se déplacer, la propagation d'une rumeur fantasmagorique, des phénomènes physiques inconnus, des projets secrets humains... Chacun est libre de se faire sa propre opinion. A ovni investigation, nous ne privilégions pas une explication sur une autre. On constate néanmoins que pour un ensemble de faits nous ne parvenons pas à trouver des explications rationnelles", martèle Daniel Robin. Les ufologues attendent aujourd'hui beaucoup du Centre National d'Etudes spatiales qui doit prochainement mettre en ligne 30 années d'archives sur les OVNI. Petite curiosité française, la France est un des rares pays au monde à étudier officiellement les objets volants non identifiés.

à lire également
Conseil régional 4.01.16
Le dossier d’Erai sera de retour devant la chambre des procédures collectives du tribunal de grande instance le 26 juin prochain. Le liquidateur de la structure régionale d’aide à l’international pour les entreprises rhônalpines demande la condamnation de la région et de l’ancien président d’Erai, et réclame dix millions d’euros. On le pensait classé et relégué aux archives. Le dossier […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut