Da Passano Jean-Luc

La précision de Da Passano sur les bus en "site propre"

Après avoir accordé une interview à Lyon Capitale, publiée dans le numéro 761, Jean-Luc Da Passano a tenu à apporter une précision sur le terme "site propre".

Notre article "Banlieue de Lyon : l’enfer automobile" publié dans le Lyon Capitale 761 de décembre était accompagné d'un entretien de Jean-Luc Da Passano, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge des grandes infrastructures et des grands ouvrages.

L'élu rappelait l'importance d'avoir des bus en "site propre" pour qu'ils ne se retrouvent pas coincés dans les bouchons derrière les autres véhicules. À la suite de cette interview, Jean-Luc Da Passano a reçu une lettre anonyme lui "reprochant de privilégier la propreté au détriment de la commodité et de la fréquence des Transports en Commun".

Ne pouvant répondre à cette personne en raison de son anonymat, il nous a demandé de publier une précision sur le terme "site propre", qui ne signifie pas "site caractérisé par sa propreté, mais site réservé à l’usage d’un transport collectif (couloir de bus, voie de tramway, voie ferrée). D’où d’ailleurs, l’abréviation « TCSP » bien connue des élus et des techniciens des transports et qui signifie Transport Collectif en Site Propre". Quant aux modes doux, la rédaction tient à préciser qu'ils peuvent parfois être rugueux, surtout quand l'hiver l'est aussi.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut