La salle du conseil de la métropole © Lyon Capitale

La Métropole de Lyon reconduit le Programme métropolitain d'insertion pour l'emploi

Au conseil de la Métropole réuni ce lundi matin, les élus du Grand Lyon ont voté et adopté la reconduction du PMI'e, le Programme métropolitain d'insertion pour l'emploi, qui avait débuté en 2016. Cette deuxième édition devrait se tenir jusqu'en 2026.

La majorité écologiste du Grand Lyon a voulu montrer son engagement pour l'insertion des personnes éloignées de l'emploi. Après une première édition qui s'est déroulée de 2016 à 2021, l'opération PMI'e - comprenez Programme métropolitain d'insertion pour l'emploi - est reconduite jusqu'en 2026. Le premier volet avait permis "un engagement des entreprises du territoire en matière d’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi, ainsi que la création de l’outil « Charte des 1000 »", explique un communiqué de presse.

Lire aussi : La Métropole de Lyon adopte son budget de 3,9 milliards d'euros pour 2022

Pour cette deuxième édition, lancée sur les 5 ans à venir, le PMI'e va se déployer autour de 5 axes précis :

  • Lutter contre l’exclusion sociale et améliorer l’accès aux droits
  • Garantir des parcours d’insertion personnalisés sans rupture
  • Favoriser l’insertion des jeunes en précarité
  • Accompagner l’engagement des employeurs et des salariés en faveur de l’insertion
  • Soutenir le développement des entreprises à vocation d’insertion

Pour le Programme Métropolitain d'Insertion pour l'emploi, "il est nécessaire d'allier insertion professionnelle et insertion sociale",
Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon


Bruno Bernard se satisfait de ce vote mais assure que cela "ne se résume pas à dévoiler un simple schéma, ni une simple feuille de route". Avec cette nouvelle délibération, l'ambition du Grand Lyon est d'utiliser "tous les leviers (...) pour ne laisser personne au bord de la route : pour cela, il est nécessaire d’allier insertion professionnelle et insertion sociale", détaille le président de la Métropole. Entre 2015 et 2020, plus de 25 500 emplois ont été créés sur le territoire, affirme la Métropole. Mais dans le même temps, on enregistre une hausse de 9% des demandeurs d'emploi.

Un conseil métropolitain de l'exclusion et de la pauvreté en projet

De son côté, Séverine Hémain, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l'insertion et du plan pauvreté explique que ces projets ne "se font pas seulement pour, mais avec la participation des personnes les plus fragiles", car "elles ont participé à l'écriture du PMI'e", détaille la vice-présidente. Une courte vidéo a été diffusée pendant le conseil métropolitain pour montrer l'élaboration du programme avec plusieurs personnes sans emploi, accompagnées par des salariés de la Métropole. Autre annonce de Séverine Hemain : "à terme, un conseil métropolitain de l'exclusion et de la pauvreté sera mis en place".

Dans son communiqué, la Métropole de Lyon s'engage "à maintenir l'effort budgétaire en faveur de l'insertion et de l'emploi, dont le niveau a été renforcé depuis le début du mandat", tout au long du nouveau PMI'e 2022-2026. Un effort qui aura pour objectif d'accroître "l'efficacité des dispositifs d'insertion mis en place sur le territoire", explique le Grand Lyon.

Le Revenu de solidarité jeune fait partie des ambitions du PMI'e, avec l'objectif d'accompagner 5000 personnes de moins de 25 ans jusqu'en 2026. Après son vote en mars 2021, le dispositif bénéficie déjà à 500 jeunes.

Lire aussi : À la Métropole de Lyon, les oppositions jouent les prolongations sur la fronde des maires

(Vidéo) "Ne pas laisser des 18-24 ans sur le bord de la route", Séverine Hémain fait un premier bilan du RSJ

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut