Illustration logement. (@WilliamPham)

La Métropole de Lyon augmente ses aides à la pierre pour le logement social

La Métropole de Lyon augmente ses aides à la pierre pour soutenir la production de logement social en 2024.

Lors de la commission permanente du 27 mai, la Métropole de Lyon a acté une augmentation de ses subventions d'aide à la pierre aux bailleurs sociaux "pour soutenir les bailleurs sociaux, très fortement mobilisés en faveur de la production sociale, et afin de contribuer à la sortie des opérations", indique la collectivité dans un communiqué de presse.

Lire aussi : Logement : la droite tance les "résultats catastrophiques" des Écologistes à Lyon

"Jusqu'à 5 millions d'euros au bénéfice des bailleurs"

Concrètement, la Métropole de Lyon ajuste son barème de subvention, "en priorisant les typologies de logements les plus sociaux", se traduisant par une augmentation forfaitaire de 2 000 € par logement en PLUS et de 1 000 € par logement en PLAI. "La hausse générée pourra atteindre jusqu'à 5 millions d'euros au bénéfice des bailleurs sur l'année 2024", assure la Métropole.

"Des enveloppes spécifiques sont également prévues par l’État au titre de la "bonification zones tendues", du "recyclage foncier et immobilier" ou des "opérations en communes carencées issues de la mise en œuvre du droit de préemption urbain", précise-t-elle encore. Cette mesure vient s'ajouter au plan d'urgence de 10 millions d'euros adopté par la Métropole de Lyon en décembre 2023. Il aurait permis "de soutenir 64 opérations, représentant plus de 3800 logements, dont 1200 ayant fait l’objet d’une réorientation", selon l'exécutif.

Lire aussi : Logement : le plan d'urgence des écologistes secoué de droite à gauche

Des chiffres de production de logement sociaux "catastrophiques", selon l'opposition

Pour rappel, dans un communiqué diffusé dans la foulée de la commission permanente, le groupe de droite La Métro positive a tancé les chiffres de production de logement social "catastrophiques", présentés par l'exécutif. "En 2023, nous comptons seulement 1 955 logements sociaux et seulement 1 341 nouveaux logements, très loin des objectifs fixés par l'Etat (3568) et la Métropole (4 400)", indiquaient-ils.

La droite assurait par ailleurs avoir demandé un débat public lors d'une assemblée plénière, demande rejetée par la majorité. Démontrant selon l'opposition que "l'exécutif préfère une présentation sans tous les conseillers métropolitains, sans presse et sans public, pour éviter la diffusion de ce bilan catastrophique".

Le vice-président de la Métropole en charge du logement, Renaud Payre, a par ailleurs annoncé vouloir revoir à la hausse son aide aux propriétaires engageant des travaux de rénovation énergétique, entre 2 000 et 3 000 € selon la lourdeur de la rénovation. L'exécutif table également sur la création d'une foncière coopérative pour racheter des passoires énergétiques dont les propriétaires ne sont pas en mesure de mettre en oeuvre la rénovation.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut