Kamel Kabtane
© Tim Douet

Kamel Kabtane juge “nécessaire” une formation à la laïcité des imams

Interrogé par Lyon Capitale, le recteur de la grande mosquée de Lyon a jugé “nécessaire” la proposition de Bernard Cazeneuve de rendre obligatoire la formation à la laïcité des aumôniers et des imams détachés en France.

Bernard Cazeneuve était à Lyon hier pour remettre certificats et diplômes universitaires à 18 étudiants ayant suivi une formation sur la religion et la laïcité, dans le cadre de la Semaine de l'intégration. Durant sa prise de parole, le ministre de l’Intérieur a annoncé vouloir prendre un décret avant la fin de l'année pour rendre obligatoire l'obtention de ce diplôme universitaire pour les aumôniers de l'État et les imams détachés, dans les deux ans suivant leur recrutement.

Une proposition "nécessaire", selon Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon : "C'est quelque chose que nous demandons depuis fort longtemps. L'Etat a compris la nécessité de mettre une formation en place pour les aumôniers, enseignants, imams, tous ceux qui touchent de près ou de loin à l'enseignement", a-t-il déclaré à Lyon Capitale.

“L’idée est que d’ici 15 ou 20 ans tous les imams soient formés en France”

Cette proposition provient d'une réflexion engagée depuis 2012 à Lyon entre les universités et les différentes autorités religieuses. Aujourd'hui, 13 autres universités leur ont emboîté le pas. Une réflexion qui vient d'un constat simple, selon Kamel Kabtane : "Ce constat est parti de la nécessité de trouver des imams qui parlent français pour parler aux gens qui ne parlent pas arabe. Aujourd'hui, c'est une bonne idée d'apporter aux imams la connaissance de la loi française, de la société française, mais aussi des autres religions."

Il y a aujourd'hui 120 imams algériens détachés en France, 80 marocains et 150 turcs, pour un total de plus de 2 500 mosquées en France. Si l'actualité est de les former à la laïcité, l'objectif selon le recteur de la grande mosquée de Lyon est de "mettre en place une véritable formation des imams en France. L'idée est que, d'ici quinze ou vingt ans, tous les imams soient formés en France".

2 commentaires
  1. Kasneh - mar 1 Déc 15 à 10 h 13

    Et pour en arriver simplement à ce constat évident, il a fallu combien d'années, de suspicion, de violences, d'attentats et de victimes réelles ?

  2. Robes Pierre - mar 1 Déc 15 à 17 h 29

    Respect de la loi de 1905. La république n'a pas à former des religieux ce qui leur donnerait une reconnaissance implicite . C'est tout simplement à cette croyance de s'assurer que les propos tenus soient conformes à nos lois. Dans le cas de débordement des sanctions dont la fermeté se doit d'être renforcée devraient être prises.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut