JACQUES LOVES BERNADETTE

Bernadette est une top-caméra ! Elle fascine dans les HLM, hypnotise les maisons de retraite et scotche tous les téléspectateurs par son aristocratie bien de chez nous : savant dosage entre "madame tout le monde" et la dame du monde.

Sur le fond, la conversation de Bernadette n'a aucun intérêt, mais elle s'invite chez vous, comme une voisine qui s'emmerde le dimanche et vient squatter votre canapé. Elle vous raconte alors ses malheurs, ses douleurs et on avale ses bons sentiments comme des biscuits trempés dans une tasse d'Earl Grey.

Chez Drucker, la semaine dernière, la première dame de France a été stupéfiante. Elle nous a même raconté comment le président de la République s'occupait de son petit chien Sumo. On s'imagine alors Jacquot en train de chercher la baballe sous le bureau de De Gaulle et le "nonos" qui s'est coincé derrière le lit de Mitterrand. On frétille comme des chiots devant ce moment de télé où la médiocrité du quotidien prend des allures élyséennes.

Pendant ce temps, Ségolène peut toujours faire des discours-programme qui ressemblent à des fiches de cuisine et Sarkozy continuer à faire des zigzags avec son scooter... Bernadette fait exploser tous les audimats !

Elle a dit au revoir aux Français comme une ménagère de plus de 50 ans et Jacques en duplex de l'Elysée lui a même officiellement déclaré son retour de flamme. Le clan Chirac a torpillé le 11 février qui devait être un tournant dans la campagne. Le débat d'idées s'est transformé en journée tasse de thé. Peut-être la dernière leçon politique d'un couple infernal qui veut sortir par les grandes grilles du Palais. Love, love love, c'était la Saint-Valentin des Chirac ! Comme un règne qui se finit du bout des lèvres... A moins que ?

* L'émission "Vivement Dimanche" a battu un record historique d'audience en flirtant avec les 6,5 millions de téléspectateurs

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut