Le fonds d’investissement anglo-saxon CVC Capital Partners devrait racheter Panzani pour 550 millions d’euros. (Photo de Thomas SAMSON / AFP)

Installé à Lyon, le géant des pâtes Panzani va être vendu pour 550 millions d’euros

La célèbre marque de pâtes Panzani, dont le siège est installé dans le 8e arrondissement de Lyon, va changer de main. Jusqu’ici détenu par Ebro Foods, le groupe devrait être racheté par le fonds d’investissement CVC Capital Partners pour 550 millions d’euros. 

Lorgnée depuis plusieurs mois par le groupe français Lustucru, la marque de pâtes Panzani, dont le siège est implanté à Lyon dans le 8e arrondissement, devrait finalement être vendue à un fonds d’investissement. Ce lundi 26 juillet, le groupe espagnol Ebro Foods, spécialiste de l’agroalimentaire, a annoncé son intention de céder le fabricant de pâtes à CVC Capital Partners, dont le siège est installé au Luxembourg, pour 550 millions d’euros, rapporte l’AFP. 

La vente concernerait uniquement les activités pâtes sèches, couscous, sauces et semoule de Panzani. Une opération qui inclut notamment les marques Panzani, Ferrero et Zakia un fabricant de graines de couscous, ainsi que "tous les actifs opérationnels liés à ces marques", y compris les usines et moulins.

Ebro conserverait ses marques de pâtes fraîches Lustucru Sélection (les pâtes sèches du même nom appartiennent à Lustucru France) et de riz Taureau Ailé. Une décision du groupe, côté en bourse à 3,5 milliards d'euros, qui s'inscrit dans sa volonté de recentrer son activité sur les pâtes fraiches et le riz. À cet égard, Ebro a déjà cédé les activités de pâtes sèches qu'il détenait aux Etats-Unis et au Canada.

Le siège restera à Lyon

Si l’opération ne devrait pas être finalisée avant le mois de décembre, les dirigeants d’Ebro ont déjà assuré que Panzani "maintiendra son siège social à Lyon" et qu’il n’y aura "aucun impact social pour les employés". Environ 750 employés seraient concernés par cette vente, qui reste assujettie à l’approbation de l’autorité de la concurrence, à la consultation des représentants des salariés en France ainsi qu’à l’assemblée générale des actionnaires du groupe Ebro. 

Outre le siège de Panzani, la région lyonnaise accueille également un centre de recherche et développement du groupe, portant sur les pâtes ou encore les sauces, installé à Saint-Genis-Laval. D’autres sites sont également implantés ailleurs en Auvergne-Rhône-Alpes, comme à Lorette (Loire) ou encore à Communay (Rhône).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut