Avec ses parcs ou ses petites maisons avec jardin, le quartier de Montchat est tout particulièrement prisé des familles © Antoine Merlet
Article payant

Immobilier : où acheter pour loger sa famille à Lyon ?

Lyon Capitale a sélectionné les arrondissements les plus attractifs pour une famille souhaitant se loger à Lyon, en prenant en compte les prix de l’immobilier, mais aussi les espaces verts, les écoles et crèches ou les transports. État des lieux.

Les familles sont nombreuses dans Lyon et ses environs. 43,5 % des habitants ont entre 15 et 44 ans au sein de la métropole. Se loger peut ainsi devenir un véritable casse-tête pour lequel il faut prendre en compte tant la présence d’établissements scolaires pour les enfants, que l’accès aux transports… tout en regardant les prix de l’immobilier. Sur le papier, cela semble facile : 27,9 % des logements sont des T3 selon l’Insee, soit la catégorie de logements la plus courante à Lyon. Mais la disparité des prix selon les quartiers et arrondissements ne rend pas la tâche facile. “Trouver un appartement familial reste compliqué à Lyon car les acheteurs vont rapidement tomber sur des grandes surfaces. Pour trois ou quatre chambres, ce sera principalement du 150 m2, sinon plus. Or qui dit surface, dit budget. Dans ce cas, la location peut aussi être une solution”, décrypte Franck Vitali, à la tête de trois agences Century 21 sur la Presqu’île. Lyon Capitale vous donne des pistes pour savoir où loger votre famille à Lyon.

Lyon 3e

Avec plus de 59 crèches, c’est l’arrondissement le plus adapté de Lyon pour des enfants en bas âge. Même Villeurbanne a moins d’établissements pour la petite enfance avec 56 crèches au total. Une donnée cohérente quand on sait aussi que c’est l’arrondissement le plus peuplé de Lyon avec 102 238 habitants. En tout, 12 parcs, squares et espaces verts sillonnent ce secteur de l’est lyonnais. Si le quartier de la Part-Dieu, avec ses tours, son centre-commercial et sa gare font sa renommée, le 3e est aussi un quartier fortement résidentiel avec notamment Montchat. C’est d’ailleurs la zone Richard Vitton - Chambovet – la plus loin du centre – qui reste la plus accessible avec des prix médians au mètre carré à 4 470 euros, en progression de 19,52 % sur les deux dernières années. Un pari qui peut être gagnant, avec la station de métro Grange-Blanche à proximité ainsi que deux arrêts de tramway. A contrario, le secteur Préfecture - Jussieu - Les Halles - Bonnel-Servient est le plus coûteux avec 5 710 euros le mètre carré comme prix médian, en hausse de 12,18 % sur deux ans. Une valeur sûre mais comptant aussi parmi les plus chères de Lyon du fait de sa contiguïté avec la Presqu’île et le 6e.

Il vous reste 66 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut