Hyatt, l'enseigne qui fait rêver Collomb

C'est ce vendredi que Gérard Collomb va dévoiler le nom de l'équipe retenue pour rénover l'Hôtel-Dieu. Eiffage/Intercontinental versus Nexity/Hyatt. Qui sera donné gagnant à l'issue de la compétition ? Il semble que le choix du maire était arrêté, jusqu'il y a peu. Eiffage peut-il renverser la tendance ?

Lire aussi : Hôtel Dieu : que veulent-ils en faire ?
Et pour aller plus loin : Lyon Capitale n°694, en vente en kiosque dès demain.

Le 1er octobre, contrairement à ce qui avait été annoncé, le nom du vainqueur à l'appel à projets lancé pour la réhabilitation de l'Hôtel-Dieu n'a pas été dévoilé. Il faut se contenter de deux finalistes. Pourquoi ? "Nous avons encore besoin de précisions en termes financiers et juridiques notamment," justifie Alain Collombet pour les HCL. Ce délai est une surprise. Car depuis le début de la procédure, un candidat fait figure de grand favori pour des raisons mystérieuses : Nexity.

Le géant de l'immobilier, qui a déjà travaillé dans le quartier Grôlée sur des opérations de rénovations / reventes, a, il est vrai, trouvé avec Hyatt l'enseigne susceptible de faire palpiter le cœur du maire de Lyon. Avant même la remise des offres, le maire de Lyon s'était déjà rapproché de l'hôtelier au Mipim au printemps dernier. Présent uniquement dans la capitale, ce serait le premier palace de la marque en province.

Nexity a par ailleurs annoncé qu'il mettrait la priorité sur les commerces, allant là aussi dans le sens de Gérard Collomb, dont la promesse de faire venir dans ce quartier des enseignes de grand luxe peine à trouver une réalité.

Eiffage, challenger inattendu ?

Le report de la décision a montré qu'un grain de sable s'est glissé dans un marché annoncé par tous comme étant joué d'avance. Ce grain de sable, c'est Eiffage. Le géant du BTP a présenté un dossier mieux ficelé sur le contenu que celui de Nexity qui est resté imprécis sur son projet. En intégrant le musée des HCL, le pôle de promotion de la santé, le centre de Congrès, le siège de l'Université, voire l'ordre des médecins, Eiffage ambitionne de faire de l'Hôtel-Dieu à la fois un palace, et un lieu fidèle à son histoire, faite d’humanisme et de santé.

D'ailleurs, le soir où les deux équipes ont dévoilé leurs projets respectifs, Nexity n’a pas fait d'éclat. La quasi-totalité de l'équipe était déjà retournée à Paris. Ne restaient que deux membres qui ont présenté quelques schémas, pariant surtout sur une architecture flamboyante. Gérard Collomb, semblant mieux connaître leur propre projet, a même volé à leur secours pour en préciser quelques détails. De son côté, l'équipe Eiffage était au grand complet, motivée à bloc. Et son petit film d'animation sur le futur Hôtel-Dieu a parachevé une présentation attrayante.

Intercontinental, mauvais choix stratégique ?

À l'annonce du report, Eiffage a d'ailleurs exprimé sa déception : ils espéraient être annoncés vainqueurs. Faut-il comprendre que la qualité de leur dossier a semé le doute ? Possible. À moins que ce délai n'ait été décidé pour permettre de sauver la face. Car Collomb reste attaché à l'enseigne Hyatt. L'enseigne Intercontinental, amenée par Eiffage, a beau être aussi étoilée, elle est un peu moins "ronflante".

Et c'est bien Collomb qu'il s'agit de convaincre. Maire de Lyon et président du Grand Lyon, ainsi que des HCL, sa voix pèsera lourd dans la balance. Pour ne pas dire qu'il décidera seul. Quelques semaines de délai ont-elles suffi à faire tomber les certitudes du maire ? Réponse le vendredi 29 octobre.

à lire également
Les Hospices Civiles de Lyon ont annoncé hier pouvoir désormais utiliser une nouvelle machine sur les personnes en arrêt cardiaque. Une grande nouveauté qui pourra sauvée des vies à l’extérieur des blocs opératoires où elle était jusqu’à là restreinte. Après Paris, il est maintenant possible de poser à Lyon une circulation extracorporelle sur des patients.
6 commentaires
  1. jerome manin - 27 octobre 2010

    Gérard Collomb arrive parfois à être à la hauteur de la caricature que ses opposants font de Nicolas Sarkozy.

  2. bretsax - 27 octobre 2010

    Voile qui confirme encore, s'il en etait besoin, que les appels d'offre publics sont 'orientes'. Un candidat a, pour des raisons qui sont souvent parfaitment legales, les faveurs des elus. Au final, l'interet des citoyens et de la collectivite sont souvents respectes, mais l'appel d'offre lui meme n'a aucune valeur. Conclusion: il ne faut pas y mettre les doigts si l'on n'est pas membre du club

  3. lyonnais - 27 octobre 2010

    @manin, il essaie, il essaie d'être à la hauteur mais c'est dur tu sais pour un tout petit chef d'un tout petit royaume.------------------Et après Ave césar... Il en faut des King S---... Dans ce monde de brut!C'est sourtout très dur pour un homme comme vous d'essayé de rattraper le retard prit depuis les années 90. Vous savez les années 90 où toutes ces grandes enseignes lorgnaient sur la cité internationale (celle que vous avez fait capoter avec deux de vos copains)

  4. Battling - 27 octobre 2010

    Un drame en Rhône et Saône.Un consensus mou déjà tout trouvé sur un musée pour le lobby des médecins et profession médicale du coin avec un beau quatre étoile de première catégorie en ligne de mire. Une honte.

  5. flamencochueca - 28 octobre 2010

    je n´ai rien compris. flamencochueca

  6. pierre 2 - 28 octobre 2010

    A Lyon les généalogistes le savent,les plus démunis venaient mourir à l'Hotel Dieu ou à l'hopital de la Charité. Maintenant les plus riches le feront à l'hotel Hyatt. Je connais assez bien le batiment. Il y a largement la place pour faire un service de consultations externes au centre de Lyon. Celui-ci aurait l'avantage d'etre désservi par les transports en commun (rapides ) Lyonnais,ce qui n'est le cas de certains hopitaux ou la voiture est indispensable. Finalement Monseigneur Barbarin a raison et François Rabelais doit se retourner dans sa tombe ! Cette fois-ci c'est l'hopital qui se moque de la charité. c'est pouquoi ce projet ne plait pas aux Lyonnais.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut