Illustration Homeopathie © Tim Douet

Homéopathie déremboursée : les recours de Boiron rejetés

Le laboratoire Boiron, basé à Lyon, et Homéopathie Rocal avaient saisi le Conseil d'État pour faire annuler l'arrêté ministériel actant le déremboursement de l'homéopathie à partir du 1er janvier 2021. Des demandes rejetées par la plus haute juridiction administrative.

Dans une décision rendue le 18 décembre dernier, le Conseil d'État a rejeté le recours des laboratoires Boiron et Homéopathie Rocal déposé à l'encontre d'un arrêté ministériel publié en 2019. Ce dernier officialisait le déremboursement de l'homéopathie à partir du 1er janvier 2021.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait appliqué ce déremboursement à la suite de préconisations de la Haute Autorité de Santé qui avait estimé l'efficacité de l'homéopathie comme étant “insuffisante”. Là HAS basait son avis sur “l’absence de démonstration d’efficacité (en termes de morbidité et/ou de qualité de vie) des médicaments homéopathiques dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature (données non significatives et/ou faiblesses méthodologiques ne permettant pas de conclure à la supériorité par rapport au placebo ou à un comparateur actif ou absence de comparaison aux comparateurs cliniquement pertinents)”, mais aussi : “de l’absence de gravité de certaines affections ou symptômes bénins, spontanément résolutifs pour lesquels il n’existe pas de besoin médical identifié et dont le recours aux médicaments (dont l’homéopathie) n’est pas nécessaire”.

En 2017, l'assurance maladie avait remboursé 126,8 millions d'euros liés à l'homéopathie.

5 commentaires
  1. Galapiat - mar 22 Déc 20 à 10 h 36

    Le gros soucis n'est pas pour moi le déremboursement, je consommais en auto médication,mais la baisse des ventes qui va forcémment induire l'arrêt de certains produits. Aux ordres de dame Buzyn 'la démissionnaire incompétente du début du confinement avec l'appui des labos !!. dans la famille nous soignons l'herpès buccal, les coups, en prévision de la grippe traitement de 30 semaines etc sans jamais avoir eu d'allergies médicamenteuses, mais lorsqu'on connait le retour sur investissement des labos, Boiron n'avait aucune chance de l'emporter..... entre 1999 et 2017 ce sont 1000 Milliards de bénéfices que se sont partagés les Big Farma plus aux services des financiers que des malades....

    1. vive_la_monnaie - mar 22 Déc 20 à 14 h 36

      Mme Buzyn aura prit au moins une bonne décision durant son mandat.
      La sécu (le contribuable) n’a pas a financer des bonbons au sucre vendus a prix d’or.

      Galapiat vous parlez des big pharma, mais Boiron n’est pas une asso non lucrative à ce que je sache. La famille propriétaire fait partie des 100 plus grandes fortunes de France. Fortune financée par... la sécu!

  2. Limas69 - mar 22 Déc 20 à 13 h 48

    Dommage ! L'homéopathie a une efficacité "reconnue" par bien des médecins qui la prescrivent, et pas que des homéopathes d'ailleurs. Pas sûr que ce soient les labos à la manœuvre, mais une haute autorité voyant là la moyen de faire économiser des €€ à la sécu ... ceci dit en passant, les 126,8 m€ ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan budgétaire de la Sécu !

  3. Michel Raffin - mar 22 Déc 20 à 14 h 48

    L'homéopathie n'a aucune vertu curative, c'est un médicament peu cher à usage préventif. Mais la prévention est un mot inconnu des politiciens français.

    1. Galapiat - mar 22 Déc 20 à 21 h 38

      @Raffin : depuis 1997 plus de vaccin antigrippal suite à une sévère réaction , remplacé par Oscillo......m .1 tube/ semaine .si ce n'est pas une vertu !!!
      @ce sont les petits ruisseaux etc !!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut