Détail d’une planche de “Peur blanche”, la BD parue dans Lyon Capitale n° 784 © Antoine Giner-Belmonte
Détail d’une planche de “Peur blanche”, la BD parue dans Lyon Capitale n° 784 © Antoine Giner-Belmonte
Article payant

Histoire : Lyon avant Lugdunum

Avec un site majestueux où deux cours d’eau se rejoignent, impossible de croire qu’il n’y avait pas de Lyon avant 43 avant notre ère et la fondation de Lugdunum. La présence humaine est attestée sur ces terres dès -29000.

Les terres de Lyon n’ont pas attendu 43 avant notre ère et la fondation de Lugdunum pour accueillir des hommes. La présence humaine est attestée entre -29000 et -22000 à Vaise, c’est le règne d’Homo sapiens, pas un lointain cousin, mais tout simplement nous. Neandertal, qui dominait largement l’Europe en - 40000 a été remplacé : après une cohabitation de dix mille ans, il disparait vers -28000. Épidémie, massacre, raisons climatiques, supériorité technologique de Sapiens, hybridation ? Les raisons de l’extinction de Neandertal conservent encore des mystères, même si les chercheurs se tournent vers l’hypothèse d’une conjonction de plusieurs facteurs.

Il vous reste 89 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
L’opéra de Lyon et l’une de ses muses © Tim Douet
Mélange de classicisme et de modernité, l’opéra de Lyon n’est pourtant pas le premier apparu dans la ville. Comment est-il arrivé à côté des Terreaux, avec ses huit muses qui dérogent à la mythologie ?

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut