Hervé Gaymard Autre Direct
© Lyon Capitale

Hervé Gaymard : “La date des régionales est très mal choisie”

L’Autre Direct – L’ancien ministre de l’Économie Hervé Gaymard était à Lyon ce mercredi pour réunir les partisans d’Alain Juppé à l’Escale Lyonnaise et leur présenter le programme de l’ancien Premier ministre à la primaire 2016 de la droite. Il craint une très forte abstention aux prochaines régionales et “donc un score très élevé pour le FN”.

"La date est très mal choisie. C'est peut-être moins vrai à Lyon que dans les zones de montagne, mais des élections début décembre, ça ne s'est jamais vu. La dernière fois, c'étaient les présidentielles de 1965", a regretté le député et président du conseil régional de Savoie Hervé Gaymard.

Invité de L'Autre Direct, il est longuement revenu sur les précédentes expériences de l'“homme d'État” qu'il “admire”, Alain Juppé, et tire notamment les enseignements des difficultés rencontrées en 1995.

2017 : l’élection “de la dernière chance”

Auteur de Bonheurs et grandeur – Ces journées où les Français ont été heureux (éd. Perrin), Hervé Gaymard explique quelles sont à ses yeux les conditions pour que la France connaisse un nouveau grand moment de bonheur. Cela passe à ses yeux par une victoire d'Alain Juppé en 2017, élection qu'il perçoit comme étant celle de "la dernière chance de la France".

3 commentaires
  1. INCITY69 - jeu 22 Oct 15 à 18 h 22

    Je ne l'ai toujours pas oublié son 600m2 rénové à nos frais...

  2. SophieV - jeu 22 Oct 15 à 20 h 22

    anti IVG, anti MPT, mais profiteur des deniers publics pour loger sa nombreuse famille.....

  3. Robes Pierre - ven 23 Oct 15 à 15 h 01

    Il existerait donc bonnes et mauvaises dates pour procéder aux consultations électorales ?, c'est ce font nos élus municipaux avec les taxes d'habitation et foncières, rien ou presque l'année précédent le scrutin , on se rattrape ardemment l'année suivante. Imagine t-il les français comme des citoyens incapables de mémorisés les misères que leurs ont fait subir les élus en place, les prétendants futurs élus feront sans doute guère mieux, mais on essaie.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut