Capture d’écran Youtube.

Harcèlement sexuel : une Lyonnaise porte plainte contre le youtubeur Léo Grasset, alias DirtyBiology

L’animateur de "DirtyBiology" est accusé de harcèlement sexuel par la vidéaste lyonnaise Clothilde Chamussy, de la chaîne "Passé sauvage".

Les précédentes révélations avaient secoué le Web. Mais ce cardi 5 juillet, nos confrères de Médiapart informent que la vidéaste lyonnaise, Clothilde Chamussy, a porté plainte pour harcèlement sexuel le 30 juin dernier contre le youtubeur Léo Grasset, alias "DirtyBiology".

Comptabilisant plus d'un million d'abonnés, le créateur de la chaîne de vulgarisation scientifique est actuellement mis en cause par 7 autres femmes. Dans une enquête publiée par le site d'investigation, lune d'entre elles l'accuse de viol tandis que les autres font mention "violences psychologiques, sexuelles, ou encore d'un comportement jugé problématique". De son côté , l'intéressé se défend et conteste les accusations qui lui sont portées.

Une plainte a récemment été déposée à la gendarmerie de Neuville-sur-Saône (Rhône) par Clothilde Chamussy, vidéaste de la chaîne Youtube "Passé Sauvage". Originaire de Vénissieux, la jeune femme accuse Léo Grasset de "harcèlement sexuel : propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste de façon répétée."

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut