Grippe A : un cas de décès " un peu trop médiatisé "

Selon le docteur Alain Colmant de la Direction Départementale des Affaires Sociales et Sanitaires (DDASS) de la Loire, la cause du décès a été trop vite établie.

Oui, Bernard.M est mort dans la nuit de dimanche à lundi chez lui à Unieux. Oui, il présentait des symptômes respiratoires qui ont incité son médecin à lui prescrire du Tamiflu. Oui, des conditions d'isolement ont été préconisées à sa femme, par précaution. Mais non, les résultats de l'autopsie n'ont pas permis de conclure à un cas de grippe A avéré.

Le Dr Colmant affirme à Lyon Capitale ne pas encore connaître les raisons de la mort de Bernard.M.

Cependant, il semble rejeter la cause virale. " On en saura plus quand les résulats biologiques arriveront ". Selon lui, la réaction médiatique est dûe au fait que le défunt prenait du Tamiflu. Il précise que celui-ci est prescrit en cas de risque de grippe " mais cela ne signifie pas pour autant que le malade l'a contractée ". Il n'était sans doute pas utile alors de " crier au loup " trop vite, " on ne doit pas s'avancer tant qu'on ne sait pas " conclue-t-il.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut