Grillot démissionné, Imberton élu

Le scénario n'a connu aucun accroc. Mis en minorité par ses vice-présidents Philippe Grillot s'est fait démissionner par les syndicaux patronnaux. Sans surprise, c'est son premier vice-président Emmanuel Imberton qui lui succède. Une issue prévue depuis des semaines. Le désormais nouveau président de la CCI avait été adoubé par François Turcas au lendemain de la parution de l'interview qui est à la base de la chute de Philippe Grillot. La séance de la CCI de Lyon s'est tenu à huis clos lundi. Emmanuel Imberton a été élu avec 47 voix sur 53 conseillers consulaires.

Une CCI décridibilisée

La journée a toutefois été compliquée. Philippe Grillot n'a rien voulu lâcher. Il a notamment refusé de faire procéder au nouveau vote pour élire celui qui allait lui succéder. C'est donc la tutelle préfectorale qui a procédé à la démission de l'ensemble du bureau et à l'élection d'un nouveau président de la CCI de Lyon. À 55 ans, Emmanuel Imberton préside la Cotonnière lyonnaise une entreprise spécialisée dans l'impression de supports techniques. Comme Philippe Grillot, il y a trois ans, il doit ramener le calme dans une maison qui perd en sérénité et donc en crédibilité. Il lui est surtout demander de ne pas faire de vagues.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut