Gilets Jaunes au péage de Villefranche Limas le 24 novembre 2018 © Jeff Pachoud / AFP

Gilets jaunes : blocages à Lyon et manifestation à Givors

Alors que la mobilisation des gilets jaunes est en baisse, ceux-ci ont décidé de retourner à leur mode d’action originel : la spontanéité. Plusieurs blocages sont donc prévus à Lyon et alentour ce samedi, sans véritable organisation.

Blocage total. C’est le mot d’ordre qui a circulé sur les réseaux sociaux en prévision de l’acte 32 de ce samedi, qui doit être un second 17 novembre. Les péages, le Téo, la raffinerie de Feyzin… Divers points de blocage ont été évoqués sur le groupe des gilets jaunes Lyon centre. Comme samedi dernier, les administrateurs sont restés muets sur le point de blocage, qui sera annoncé au dernier moment. Le périmètre de sécurité ayant une nouvelle fois été reconduit, ce ne sera a priori pas sur la Presqu’île. Sur Facebook, 162 personnes ont annoncé leur participation, pour une action programmée à 14h.

Mise à jour à 12h30. A Lyon, les gilets jaunes se sont donné rendez-vous à 13h30 place Bellecour.

En périphérie de Lyon, c’est une mobilisation éclatée qui s’annonce. Depuis 6h, une dizaine de gilets jaunes se sont donné rendez-vous à Villefranche-sur-Saône, au rond-point des chantiers. A Saint-Quentin-Fallavier, c’était à 8h. D'après l’appel relayé sur Facebook, des blocages sont également prévus à Mâcon, Tarare, Genay, Belleville et Saint-Étienne. A Givors, une manifestation déclarée doit s’élancer d'un instant à l'autre du rond-point du centre commercial. Une soixantaine de personnes ont d’ores et déjà annoncé sur les réseaux sociaux qu’elles y participeraient.

 

3 commentaires
  1. vieux caladois - 22 juin 2019

    la grande foule...des encartés venus sur ordre ?

  2. Galapiat - 22 juin 2019

    vieux caladois : Sur quoi bases tu ton commentaire hautement réfléchit ? c'est toujours mieux que de suivre le troupeau de moutons Radoteur En Macronie.

    1. vieux caladois - 22 juin 2019

      visiblement vous n'êtes pas très au courant de l'organisation de propagande mise en place depuis le début par mme Kirikou et camarades pour infiltrer les manifestations et inonder les réseaux des cas sociaux...mais on ne peut pas tout savoir… à moins que vous n'en faisiez partie de peur d'être envoyé dans un camp de travail par un hologramme..

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut