Gerland un quartier en mutation

années 80.
Autrefois considéré comme un quartier populaire et ouvrier avec ses abattoirs et ses usines, il a commencé sa mutation en accueillant des Grandes Ecoles et des laboratoires de recherches.
Ce projet d'urbanisation de Gerland qui concerne 700 hectares (contre à peine 150 hectares au Confluent) vise également à affirmer cette partie de l'agglomération comme un véritable quartier de centre-ville offrant des logements, des commerces et des services adaptés.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut