Genève intéressée par le rachat des aéroports de Lyon

Comme le souhaitait le président de la CCI de Lyon, les aéroports de Genève se sont montrés intéressés pour participer à une partie du rachat des aéroports lyonnais.

Les aéroports de Genève répondent à l’appel du pied de la chambre de commerce et d’industrie de Lyon. Ils se placent en "potentiels" futurs partenaires des aéroports de Lyon (Saint-Exupéry et Bron), dont au moins 49,9 % des parts de l’État vont être cédées. La participation de Genève Aéroport "donnerait notamment une cohérence à l’aménagement du territoire auquel participent ces deux plates-formes, moteurs de cette vaste région transfrontalière en voie de métropolisation", selon la plate-forme suisse, propriété exclusive de l’État de Genève.

Un positionnement qui réjouit la CCI de Lyon, dont le président envisageait déjà le 29 mai ce rapprochement régional. "Le partenariat envisagé par Genève Aéroport avec la société Aéroports de Lyon pourrait ouvrir des perspectives ambitieuses en s’appuyant sur des espaces économiques connectés et des potentiels de développement complémentaires", a fait savoir la chambre dans un communiqué vendredi.

Le gouvernement français, qui possède 60 % du capital des aéroports de Lyon, est engagé dans une série de cessions de parts de ses aéroports depuis l’an dernier. Toulouse-Blagnac a ainsi été en partie vendu à un consortium chinois en avril et Nice devrait suivre Lyon.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut