Police
© Romane Thevenot

Fusillade d’Écully : l’autopsie de la victime confirme sa mort par arme blanche

L'homme de 32 ans mort sur la commune d’Écully mardi 3 janvier a bien été tué par un coup d’arme blanche avant qu’une fusillade n’éclate.

Les circonstances dans lesquelles un homme de 32 ans a perdu la vie mardi 3 janvier sur la commune d’Écully, à deux pas du quartier de la Duchère, se précisent. De premières informations communiquées par le parquet de Lyon laissaient supposer que la victime, découverte gravement blessée au niveau du 32 avenue des sources, avait succombé à des tirs d’armes à feu. L’autopsie réalisée ce jeudi 5 janvier a finalement conclu à "un décès imputable à une blessure par arme blanche". Originaire du Kosovo, cet homme résidait dans le quartier depuis la fin des années 90. 

Lire aussi : Métropole de Lyon : une fusillade fait un mort à Écully

Le ou les auteurs toujours recherchés

Selon le parquet de Lyon, une ou plusieurs armes blanches auraient été utilisées lors d’une rixe regroupant plusieurs individus sur l’avenue des sources, avant que des coups de feu ne soient vraisemblablement tirés "à partir d’un véhicule, peu après la dispersion du groupe". L’enquête ouverte "du chef de meurtre en bande organisée" se poursuit afin d’identifier et d’interpeller le ou les auteurs de ce crime, actuellement toujours en fuite apprend on de même source. 

Pour mémoire, en juin 2022, une fusillade au pied de la barre Sakharov, située non loin de là, avait fait deux victimes de 16 et 20 ans et blessés deux mineurs de 15 et 17 ans. Au mois d'octobre, six suspects potentiellement impliqués dans ce règlement de compte avaient été placés en détention provisoire.

Lire aussi : 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut