(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Fusillade à Villeurbanne : le maire demande plus de policiers

Cédric Van Styvendael a demandé la fermeture administrative du bar devant lequel ont eu lieu la fusillade et des moyens humains supplémentaire pour les forces de l'ordre sur le territoire de la commune.

Une fusillade a éclaté cette nuit vers une heure du matin, rue du 4 août à Villeurbanne. Quatre personnes, ont été blessés, dont une gravement, son pronostic vital étant engagé. Cédric Van Styvendael, le maire de la commune a réagit ce matin  dans un communiqué. “Dans la nuit du 26 au 27 août, deux individus sur un deux roues ont ouvert le feu sur plusieurs personnes devant le bar-tabac Le Magistral, 88 rue du 4 août, à Villeurbanne. Sans présager des conclusions de l’enquête, ce règlement de compte fait suite à plusieurs événements d’une grande violence et d’une extrême gravité qui se sont déroulés ces derniers mois dans notre ville”, a-t-il débuté. Et d'assurer avoir “engagé un travail avec l’ensemble des autorités compétentes, Police, Préfecture, Procureur, pour établir une stratégie globale de pacification de l’espace public et de retour à la tranquillité”. 

Par ailleurs, le maire de Villeurbanne a déclaré que “les victimes de cette nuit étaient réunies dans un bar qui n’avait aucune raison d’être ouvert à cette heure-là. Cet établissement avait fait l’objet, à ma demande, d’une fermeture administrative au mois de juillet.” Ce matin il a interpellé le préfet délégué à la Sécurité pour que la préfecture prononce une fermeture administrative de cet établissement et pour recevoir des renforts de policiers nationaux sur le territoire de Villeurbanne,   et notamment pour que le quartier du Tonkin soit classé par le Ministère de l’Intérieur en “quartier de reconquête républicaine”.

“Les crimes n’ont pas leur place dans notre ville. Tous les Villeurbannaises et Villeurbannais ont le droit de vivre dans un climat apaisé. L’État de droit doit prévaloir partout”, a conclu Cédric Van Styvendael

à lire également
3 commentaires
  1. ines perret - 27 août 2020

    Des tueurs ont abattu un parrain... 2 par 2 ce serait plus rapide (Coluche)

  2. JANUS - 27 août 2020

    Tiens, c'est la mairie du "bien vivre ensemble" qui souhaite plus de flic !

  3. Julian - 12 septembre 2020

    Le Maire est hélas plus occupé à faire enlever les voitures en fourrière et distribuer une pluie de PV aux habitants de Villeurbanne que de régler le problème de la délinquance dans les quartiers, car ça rapporte plus. Peu importe la situation des Villeurbannais, l'essentiel c'est d'enrichir la Mairie

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut