La forteresse de Saint-Vidal, en Haute-Loire

Financement d'un château privé : la région Auvergne-Rhône-Alpes s'explique

La Région Auvergne-Rhône-Alpes précise que le vote de la subvention pour la restauration du château de Saint-Vidal n’est pas définitivement écarté.

"Il s’agit avant tout d’un problème de fond, et non de forme." L'exécutif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes assure qu’il n’y a pas de problème concernant la subvention d’un million d’euros accordée à la forteresse Saint-Vidal dans la Loire. Le vote de cette subvention a été retiré de l’ordre du jour pour le conseil du 15 février. "Le groupe socialiste a adressé beaucoup de questions qui appellent des réponses développées. La loi impose d’un délai raisonnable pour examiner ces questions, et nous avons estimé que le délai n’était pas suffisant", assure la Région qui poursuit : "Nous considérons que le patrimoine doit être réhabilité, quel qu’il soit. Le groupe socialiste estime que cela peut-être un problème s’il s’agit de patrimoine privé, ce n’est pas notre cas." Repoussé pour l’instant, le vote de la subvention attribuée au château de Saint-Vidal devrait de nouveau de nouveau apparaître aux prochains ordres du jour.

à lire également
La mairie de Lyon a organisé ce jeudi 21 mars les “Rendez-vous du Patrimoine“ sur la thématique du végétal. Citoyens, politiques et experts étaient invités. Retour sur une journée de discussion.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut