Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet

Fin des jauges sanitaires dans les stades et salles de spectacle à partir de ce mercredi à Lyon

Effectives depuis le 3 janvier dernier, les jauges sanitaires limitant l’affluence du public dans les enceintes sportives et les salles de spectacles prendront fin ce mercredi 2 février, le gouvernement ayant décidé d’alléger les mesures sanitaires. 

Promis par le Premier ministre Jean Castex lors d’une allocution le 21 janvier, l’allègement des restrictions sanitaires débutera ce mercredi 2 février alors que le pic de contaminations au Covid-19 semble être atteint, mais que le nombre de cas positifs reste très élevé. Outre la fin du port du masque en extérieur à Lyon et Villeurbanne et la fin de l’obligation de télétravail, la journée de mercredi marquera également un tournant pour les acteurs du sport et de la culture durement éprouvés par les restrictions sanitaires. 

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon et Villeurbanne, dernier jour pour le port du masque en ville

À partir de ce mercredi, les événements qui accueillent un public assis ne seront plus soumis à une jauge maximale de spectateurs, de 2 000 en intérieur et 5 000 en extérieur, comme c'est actuellement le cas. Un ouf de soulagement pour les grandes salles de spectacles lyonnaises, contraintes de chambouler leur programmation, et les équipes du Lou Rugby, de l’Asvel et de l’Olympique Lyonnais qui ont dû évoluer dans des enceintes sportives qui sonnaient creuses en l’absence de la majorité de leurs supporters. 

Lire aussi : 

Réouverture des discothèques le 16 février

Pour la prochaine étape, à savoir la réouverture des discothèques fermées depuis le 10 décembre, il faudra attendre le 16 février. En parallèle, les concerts debout seront à cette date de nouveau autorisés et la consommation au comptoir dans les bars redeviendra possible. Tout comme la consommation dans les stades, les cinémas et les transports.

Lire aussi : À Lyon, le monde de la nuit accuse le coup avec la fermeture des discothèques


POUR ALLER PLUS LOIN

Baptiste Pinsart, programmateur au club Le Sucre (Lyon - Confluence) et pour le festival des Nuits Sonores, était l'invité de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono, le 21 janvier. Il est revenu sur la situation des boîtes de nuit, fermées depuis le 10 décembre dernier en raison de la crise sanitaire.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut