Exclusif : la DST met la main sur un pactole et des documents djihadistes à Bron

Deux des 4 personnes interpellées vendredi à Lyon par la DST, dont l'épouse du gérant de la supérette, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une somme de 100 000 euros, un pistolet à grenaille ainsi que des documents djihadistes ont été retrouvés au domicile du gérant de la supérette. Une source proche du dossier indique qu'il avait la responsabilité de mettre en place la collecte de fond au profit du Mouvement Islamique d'Ouzbékistan.
Il semble que les liens avec les individus interpellés en Allemagne, aux Pays-Bas et à Mulhouse soient avérés par des rencontres et des appels téléphoniques. En revanche, la section antiterroriste du parquet de Paris dit n'avoir 'pas d'éléments' sur la place qu'occupe la supérette de la route de Genas dans le circuit du financement du Mouvement Islamique d'Ouzbékistan.
Slim Mazni

Lire aussi notre reportage : Opération anti-terroriste à Bron

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut