Jean-François Carenco © tim douet_0067
©Tim Douet

Excès de vitesse à 120km/h : le "j'assume" du préfet

Selon une information révélée par le site de Lyon people, la voiture du préfet du Rhône avait atteint une vitesse de 120 km/h sur le périphérique. Interrogé à ce sujet par Lyoncapitale.fr, Jean-François Carenco a déclaré "assumer", et invoque des raisons personnelles.

"J'ai le droit de faire une erreur, surtout pour aller voir ma femme à l'hôpital" : le préfet a expliqué clairement les raisons qui ont poussé son chauffeur à commettre cet excès de vitesse, ce lundi 9 septembre, en début d'après-midi. Il parle également de délation de la part du journaliste de Lyon People "qui conduisait une voiture en filmant."

4 commentaires
  1. franjo - lun 16 Sep 13 à 14 h 09

    merci pour cet argumentaire 'préfectoral' ! trop sympa ce préfet ... à faire visionner aux cerbères à jumelles et à joindre à chaque requête en exonération, l'OMP de Rennes appréciera !!!

  2. LyobRebelle - lun 16 Sep 13 à 21 h 31

    La priorité au logement social pour les Rom, c'est illégal mais ça aussi il 'assume'. C'est facile d'assumer quand on ne risque RIEN

  3. Sophie_Lyon - mar 17 Sep 13 à 12 h 33

    Génial ! tous les chauffards pourront désormais se réclamer du même argumentaire. Des centaines de lyonnais vont tous les jours voir et soutenir un proche hospitalisé et beaucoup y vont en transports en commun..... une telle excuse est pathétique.

  4. PeteLa - jeu 19 Sep 13 à 20 h 28

    Je suis d'accord avec lui. Il assume, ce qui veut dire qu'il va 'payer'. Par contre, filmer en conduisant, journaliste ou pas, faut etre super gonfle pour aller denoncer une conduite en exces de vitesse. 'C'est pas grave, j'etais en train de faire mon boulot...'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut