© Stéphanie Charles / Villard-de-Lans

Escapade à Villard-de-Lans : les grands espaces du Vercors

Isère. Station-village hiver/été la plus proche de Lyon, Villard-de-Lans dévoile l’authenticité montagnarde à seulement 1 h 30 de l’agglomération. La capitale du Vercors constitue le camp de base idéal pour s’aventurer à la découverte de la diversité de paysages et d’ambiances qu’offre ce massif. Les randonnées en famille, les nombreuses activités et le charme de ce territoire raviront les urbains en quête de grands espaces et de bouffées d’oxygène.

© Carole Savary / Villard-de-Lans

• L’âme du Vercors
Ce sont ses “cures d’air et de lait” qui ont attiré les premiers touristes bourgeois à Villard-de-Lans dès le début du xxe siècle. Cent ans plus tard, les hauts plateaux du Vercors n’ont pas bougé et les lieux sont toujours appréciés des urbains qui viennent y chercher une bouffée d’air, à portée de voiture de Lyon. Ils apprécient le charme authentique de la station-village lovée au pied de la Grande Moucherolle, à 1 050 mètres d’altitude. Ses ruelles, son marché, ses producteurs de spécialités locales  font découvrir au visiteur un peu de l’âme du pays, bien vivante. Car ici on ne ferme pas les volets une fois la saison passée. Les 4 300 habitants de la bourgade font vivre cette authentique et conviviale station-village tout au long de l’année. De quoi envisager aussi quelques week-ends automnaux…
Office de Tourisme et service de réservation d’hébergement – 31, Avenue du Général-de-Gaulle, 38 250 Villard-de-Lans (04 76 95 10 38)


Villard-de Lans © Carole Savary

• Capitale des Haut-Plateaux
Une grande bouffée d’oxygène. Loin des aiguilles alpines acérées au-dessus de vallées encaissées, le Parc Naturel Régional du Vercors offre des horizons plus dégagés, avec ses hauts plateaux courant sur des dizaines de kilomètres. On respire ! À peine arrivé à Villard-de-Lans qu’on se pourlèche déjà les babines à la vue de ses panoramas qui invitent à l’exploration. La capitale du Vercors constitue le point de chute idéal pour partir à la découverte de ces terres sauvages, abritant un écrin de biodiversité remarquable. Avec de nombreuses balades et randonnées qui partent du village, de la station, ou depuis sa voisine Corrençon-en-Vercors, porte d’entrée magistrale de la réserve naturelle des Hauts-Plateaux (la plus grande de l’Hexagone), qui offre 17 000 hectares vierges de routes et habitations, où règnent chamois et marmottes. On croise aussi des randonneurs, sous l’œil aiguisé des gypaètes. 


6 itinéraires de VTT des descente sont possibles, depuis le sommet par la télécabine © Brendan Hart / Villard-de-Lans

• Télécabine estivale
Et quoi de mieux pour apprécier ces panoramas splendides que de prendre un peu de hauteur. Transformer les remontées mécaniques en belvédères, c’est exactement ce que propose la télécabine Cote 2000.
Des navettes gratuites y mènent depuis le village en juillet et en août. Au départ du front de neige hivernal, on grimpe en 7 minutes à
1 720 mètres pour rejoindre la terrasse du restaurant d’altitude. Là, on admire les arêtes du Gerbier avant de dévaler les 6 itinéraires de VTT de descente ou de partir randonner sur un des nombreux sentiers qui s’aventurent vers les hauts sommets ou les lacs d’altitude. . Un itinéraire de randonnée facile (en descente !) sur 4 kilomètres permet d’apprécier les superbes points de vue. Attention à ne pas dévaler trop vite, les ligaments de vos chevilles ne sont pas aussi extensibles que ceux des bouquetins habitués de ces terrains.
Télécabine ouverte les week-ends du vendredi au dimanche en juin et septembre, tous les jours du 3 juillet au 30 août. Infos remontées mécaniques (SEVLC) : 04 76 94 50 50


©Thomas Hytte / Villard-de-Lans

• Randonnées familiales
3000 kilomètres de promenades et sentiers balisés. Les chemins ne manquent pas pour s’aventurer à la découverte du Vercors. Dont bon nombre à destination des non-aguerris. Un guide recensant 23 itinéraires familiaux pour se balader avec des tout-petits est disponible en ligne ou vendu 3 euros à l’office de tourisme. Pour varier les plaisirs, et les angles de vue, on pourrait aussi se promener à dos d’âne une demi-journée ou plusieurs jours en itinérance. De quoi ravir les plus jeunes, montés sur le dos de ces animaux adorables et dociles. Enfin, les plus curieux randonneront accompagnés d’un guide pour tout apprendre de la flore et de la faune locales. Quant aux sportifs, ils s’initieront au trail sur les 12 itinéraires dédiés, sur cette terre qui voit défiler depuis 10 ans déjà les meilleurs spécialistes du monde pour les 85 kilomètres de l’ultra-trail du Vercors, dont la prochaine édition devrait se tenir le 12 septembre.


 

© Au fil des Lumières-Inspiration Vercors

• En selle !
Il y a mille et une façons de découvrir Villard-de-Lans et le Vercors ! Mais une des plus adaptées à cette année 2020 si particulière est sans doute le vélo. La liberté éprouvée à son guidon en fendant l’air frais fera oublier les longs mois de confinement en quelques tours de pédales seulement. Tours de pédales pour lesquels les muscles en vacances se verront aidés par un petit moteur pour que la détente soit parfaite. Dans le Vercors aussi, 2020 marque le passage au vélo à assistance électrique. Même si les férus de petite reine et de VTT préféreront toujours la délicieuse sensation d’avancer à la seule force des cuisses. Pour eux, le Vercors regorge de défis, sur terre comme sur route. La grande traversée du Vercors, dont Villard est la porte d’entrée, s’ouvre ainsi sur le parc naturel qu’elle transperce de part en part jusqu’à Die, sur 90 kilomètres, en plusieurs jours.
Les moins ambitieux auront également le choix de partir en VTT sur l’un des 10 nouveaux itinéraires balisés. Quant à ceux qui préfèrent faire flamber le bitume brûlant sous le soleil de juillet, ils trouveront ici une vingtaine de cols relevés à affronter (Liorin, Malaterre, Herbouilly, au départ de Villard). Les routes en encorbellement, réservées aux cyclistes aguerris, leur offriront, en plus d’un peu de fraîcheur, un incroyable dépaysement. Mais comme les vacances s’apprécient en famille, on partira aussi en direction de la ViaVercors, cette voie douce de 55 kilomètres, qui relie toutes les communes des villages alentour par un itinéraire à faible pente, sécurisé et réservé aux véhicules non motorisés. De quoi profiter de quelques tours de roues avec toute la tribu, en toute sécurité.


• Prendre le maquis
Ces contrées sauvages du Vercors abritèrent durant la Seconde Guerre mondiale un des principaux foyers de résistance intérieure face à l’occupant nazi. Dès juin 1940, les infrastructures touristiques de Villard-de-Lans ont servi à l’accueil de populations fuyant la zone occupée. La forteresse naturelle du plateau va permettre l’afflux de maquisards, jusqu’à la constitution d’une République libre du Vercors en 1944. Un affront très sévèrement réprimé par l’occupant en déroute, qui massacra résistants et populations civiles. Ce fut le cas dans le hameau de Valchevrière à Villard-de-Lans, où les résistants moururent les armes à la main pour retarder l’avancée nazie les 22 et 23 juillet 1944. Comme miraculée, la chapelle fut le seul élément épargné dans le village incendié. C’est un important lieu de mémoire et de recueillement aujourd’hui, auquel on peut accéder via une balade facile. À 45 minutes de Villard-de-Lans, côté drômois, le musée et le mémorial de la Résistance de Vassieux-en-Vercors permettent de se remémorer et de comprendre cette histoire douloureusement héroïque.
Musée départemental de la Résistance du Vercors – Rue du Fournat, 26420 Vassieux-en-Vercors (04 75 48 28 46)


 

© Marion Carcel
© Thomas Hytte

• Activités de plein air
Avec son label Famille plus, Villard-de-Lans est le lieu parfait pour se ressourcer avec toute sa tribu. De nombreuses activités de plein air sont proposées pour divertir petits et grands. Et leur faire profiter de vrais moments de bonheur en famille, histoire de renouer des liens forts dans cet environnement paradisiaque. On partira ainsi dévaler les 4 kilomètres de piste de Mountain Kart depuis le haut de la télécabine 2000. Sur une piste dédiée de 500 mètres de dénivelé, bien protégé par un casque, on prend de la vitesse avec la seule force de la gravité, pour des sensations fortes garanties. Au pied de la télécabine, un espace de jeu baptisé « Air&Smile” propose des parcours ludiques à vélo ou à trottinette et même une tyrolienne à virages de 220 mètres. On pourrait aussi fuir la canicule en poussant les portes de la patinoire du complexe Espace loisirs, plus calme et bien plus fraîche, où même les jeunes enfants peuvent s’initier à la glisse grâce à des chaises-luges. Tout cela sans compter les activités d’escalade sur le site de Combeauvieux, de canyoning dans les gorges du Furon ou même de parapente au-dessus des hauts plateaux.


Espace Loisirs © Stéphanie Charles

Où se baigner ?
Si les lacs d’altitude comme celui de la Moucherolle ou du Pré des Preys sont interdits à la baignade, ils valent évidemment le détour, tant on y plongera les mirettes. Pour se rafraîchir, en revanche, on optera pour le centre aquatique du complexe Espace loisirs à Villard. Avec sa piscine à vagues, son bassin extérieur avec solarium, ses toboggans, ses lâchers de ballons et ses grandes bouées, il ravira les bambins et les ados. Il y a même des leçons d’aquagym ou de natation. Le secteur compte aussi de nombreux hôtels avec piscine ou encore avec spa pour la détente des parents, comme celui du Grand Hôtel de Paris, à Villard, avec son bassin de massage et nage à contre-courant, son jacuzzi, son sauna et son hammam.
Enfin, pour une baignade plus sauvage, il faudra redescendre vers les gorges du Furon ou celles du Bruyant, du nom de ces deux ruisseaux qui descendent du massif. Elles abritent des cascades qui sont autant d’écrins féeriques pour une trempette en pleine nature.
Centre aquatique de Villard-de-Lans – 101, Place Mure-Ravaud, 38250 Villard-de-Lans (04 76 95 50 12)


© Stéphanie Charles

• Gastronomie millénaire
Un paradis pour ruminants. Les vaches laitières se plaisent depuis des temps immémoriaux sur les plateaux du Vercors où elles paissent paisiblement. Et comme toujours en montagne, ce lait, on aime le transformer en délicieux fromage. 
Ici, l’AOP se nomme bleu du Vercors-Sassenage, du nom de ce fromage de vache à pâte persillée, commercialisé initialement par les moines, il y a de cela près d’un millénaire. La coopérative Vercors Lait réunit aujourd’hui les producteurs. Si vous demandez un Bleu du Vercors, on vous comprendra aussi. Le marché de Villard est d’ailleurs une bonne occasion d’aller à la rencontre des producteurs de ce fromage qui s’accorderait bien avec un blanc moelleux, pourquoi pas du jura. L’opportunité aussi de goûter aux autres spécialités locales, comme les nombreux fromages de chèvre ou les ravioles du Dauphiné.
Vercors lait – Route des Jarrands, 38250 Villard-de-Lans (Coopérative : 04 76 95 00 11 - Boutique : 04 76 95 33 21)


INFOS PRATIQUES
Où se restaurer
My Little Terroir – 128, Avenue du Général-de-Gaulle (04 76 94 02 74)
La Vieille Forge – 107, Rue de la République (04 76 94 13 14)
Les Trente Pas – 16, Avenue des Francs-Tireurs (04 76 94 06 75)
Le Pot de Vin – 80, Rue des Pionniers (04 76 95 14 66)
La Crêperie de l’Ours – 32, Rue de la République (04 76 53 38 02)

Où dormir
Hôtel le Christiania – 220, Avenue du Professeur-Nobécourt (04 76 95 12 51)
Grand Hôtel de Paris – 124, Place Pierre-Chabert (04 76 95 10 06)
Chalet et chambres d’hôtes la Vercouline – Bois Barbu (09 53 21 12 98)
Résidence le Splendid – 129, Avenue du Professeur-Nobécourt (04 38 88 11 89)
Chambres d’hôtes Les Matins Bleus – 149, Rue du Lycée-Polonais (06 84 07 19 23)

Sortir
Fête de la Montagne, lac de la Moucherolle (15 août)
Arrivée de la 16e étape du Tour de France, le balcon, Villard-de-Lans (15 septembre)
Euro nordic walk (18/20 septembre)
Vélo vert festival (25/27 septembre)


Retrouvez notre hors-série été Escapades tout l'été. 3,90€ chez votre marchand de journaux et sur notre boutique en ligne. 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut